Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
28 juillet 2016

Vaginite à levures : une infection courante

La vaginite à levures est un problème assez fréquent : deux femmes sur trois en souffriront au cours de leur vie. Il faut dire que la paroi vaginale est fragile. Elle possède, en effet, son propre équilibre biochimique, et de nombreux facteurs peuvent la déstabiliser.

Quel type de vaginite vous fait souffrir?

Le terme vaginite fait référence à une inflammation de la paroi du vagin. Elle se manifeste la plupart du temps par une irritation, des démangeaisons et des sensations douloureuses à la vulve ou au vagin. La vaginite est souvent causée par une infection, mais ce n’est pas toujours le cas. En effet, il en existe plusieurs types.

Vaginites non infectieuses

Parfois, la vaginite n’est pas causée par une infection microbienne. Voici deux exemples de vaginites non infectieuses.

Vaginite d’irritation. La vaginite d’irritation peut être causée par différents facteurs, dont l’activité sexuelle ou l’utilisation de produits parfumés ou irritants comme les produits de protection hygiénique, les savons, les bains moussants, les douches vaginales, les spermicides et les condoms en latex.

Vaginite atrophique. L’atrophie vaginale consiste en un amincissement et une fragilisation de la paroi vaginale secondaire à la baisse de la concentration d’œstrogènes chez les femmes ménopausées. La paroi étant ainsi fragilisée, elle devient plus sensible à l’inflammation. On parle alors de vaginite atrophique. 

Vaginites infectieuses

Infections à levures (candida). Les infections (ou vaginites) à levures sont celles dont on entend le plus parler. Elles sont souvent causées par une multiplication excessive de Candida albicans, une espèce de champignon qui colonise le vagin. Ces infections peuvent être attribuables aux facteurs suivants :

•    un déséquilibre hormonal (œstrogènes), par exemple lors de la ménopause ou d’une grossesse;
•    la prise d’antibiotiques ou d’un contraceptif oral;
•    une glycémie mal maîtrisée chez les diabétiques;
•    l’affaiblissement du système immunitaire;
•    une mauvaise alimentation;
•    le stress ;
•    la fatigue.

En d’autres mots, lorsque le corps est « en déséquilibre », la flore vaginale peut l’être tout autant.

Vaginose bactérienne. La vaginose bactérienne survient à la suite d’un déséquilibre de la flore vaginale ayant contribué à la prolifération de bactéries nuisibles (ex. : Gardnerella vaginalis).

Vaginite infectieuse à trichomonas. Cette vaginite est causée généralement par le trichomonas, un parasite transmis lors de rapports sexuels non protégés avec un partenaire infecté.

Vaginite à levures : des symptômes désagréables

Lorsqu’on souffre d’une vaginite à levures, on peut ressentir certains symptômes typiques de ce type d’infection. Parmi les symptômes et les signes les plus souvent mentionnés, notons :

•    une rougeur vulvaire ou vaginale;
•    des démangeaisons;
•    une sensation d’irritation ou de brûlure;
•    une douleur lors de la miction ou des rapports sexuels;
•    des pertes blanchâtres et inodores. 

Certains signes et symptômes peuvent évoquer la présence d’une inflammation vaginale non causée par une infection à levures. Par exemple :

•    une odeur forte et désagréable;
•    des sécrétions colorées;
•    la présence de sang dans l’urine;
•    de la fièvre. 

Avant d’envisager de traiter une vaginite, vous devez obtenir un diagnostic médical pour connaître la nature et les causes de votre affection. 

Vaginite à levures : comment la prévenir?

Voici quelques conseils afin de diminuer les risques de vaginite à levures :

•    porter des sous-vêtements en coton (éviter le nylon et les strings);
•    ne pas porter de vêtements trop serrés ou faits de tissus synthétiques;
•    bien nettoyer la région vulvaire avec de l’eau et un savon doux, sans trop frotter;
•    ne pas utiliser de produits irritants ou parfumés dans la région vaginale;
•    éviter l’emploi de douches vaginales;
•    employer un lubrifiant vaginal lors des rapports sexuels en cas de sécheresse vaginale;
•    bien maîtriser sa glycémie en présence de diabète;
•    prendre des suppléments de probiotiques, ce qui contribue à préserver la santé de la flore vaginale et à prévenir les infections. 

Vaginite à levures : comment la traiter?

Si vous croyez avoir une vaginite, vous devriez consulter votre médecin, particulièrement s’il s’agit d’une première infection. En effet, lui seul pourra déterminer avec précision le type de vaginite dont vous souffrez. 

Les femmes qui ont déjà fait l’expérience d’une vaginite à levures sont généralement capables par la suite d’en reconnaître les signes et symptômes. Le cas échéant, elles peuvent envisager un traitement sans consultation médicale. 

Divers traitements peuvent permettre d’enrayer une infection vaginale à levures. 

Certains sont offerts en vente libre, sous forme de crèmes, de comprimés ou d’ovules vaginaux. Les deux médicaments les plus souvent employés dans ces formulations sont le clotrimazole et le miconazole, qui sont des antifongiques. Derrière le comptoir du laboratoire se trouve aussi un traitement oral de fluconazole; celui-ci ne nécessite pas d’ordonnance, mais vous devez le demander au pharmacien pour l’obtenir.

Votre pharmacien peut vous renseigner sur les différentes options de traitement disponibles et vous conseiller le meilleur produit pour vous. Il vous informera également sur les modalités d’emploi du produit, de sorte que l’infection disparaisse aussi vite que possible. 

À retenir! 
Il demeure préférable de consulter un médecin avant d’utiliser ces médicaments, sauf dans le cas d’une récidive. En cas d’infections à répétition, il devient particulièrement important de rechercher la cause sous-jacente et, si possible, d’éviter de vous exposer aux facteurs de risque.

Services en pharmacie

Vous croyez souffrir d’une vaginite à levures? N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien de famille. Il peut notamment prescrire* des médicaments pour certains problèmes de santé mineurs, dont la vaginite à levures, lorsque le traitement et le diagnostic sont déjà connus. Une consultation avec votre pharmacien est essentielle afin qu'il évalue si vous répondez aux critères de prescription.

Il pourrait être nécessaire de prendre rendez-vous pour bénéficier de ce service. Informez-vous auprès de l’équipe du laboratoire pour plus de détails. Certaines pharmacies affiliées à Uniprix offrent un service de prise de rendez-vous en ligne. Pour trouver la pharmacie la plus près de chez vous offrant ce service, cliquez ici.

*Certaines conditions doivent toutefois être respectées. Des frais peuvent s’appliquer. Informez-vous auprès de l’équipe du laboratoire pour plus de détails. Les pharmaciens sont les seuls responsables de l’exercice de la pharmacie. Ils n’offrent les services reliés qu’en agissant au nom d’un pharmacien-propriétaire.

Autres conseils qui pourraient vous intéresser

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.