Uniprix
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
19 septembre 2016

Dangereux, le diabète de grossesse?

Le saviez-vous? De 3 à 20 % des femmes enceintes développeront un diabète de grossesse, également appelé diabète gestationnel.

De quoi s’agit-il?

En plus d’oxygéner, de nourrir et de protéger le bébé en formation, le placenta produit et libère des hormones qui réduisent l’effet de l’insuline dans l’organisme. Chez certaines femmes, cela entraîne une accumulation de glucose (sucre) dans le sang, donc une glycémie plus élevée que la normale. Voilà ce qu’on nomme le diabète de grossesse. Il survient habituellement vers la fin du deuxième trimestre ou, encore, durant le troisième trimestre de la grossesse. Dans la majorité des cas, cette forme de diabète disparaît après l’accouchement.

 

Quels sont les symptômes du diabète de grossesse?

Bien que les femmes atteintes d’un diabète gestationnel ne présentent généralement pas de symptômes, quelques-uns peuvent parfois se manifester.

Les symptômes associés au diabète gestationnel

  • Augmentation du volume et de la fréquence des urines
  • Bouche sèche
  • Fatigue inhabituelle
  • Maux de tête
  • Soif intense

Si vous éprouvez des symptômes de cette nature, consultez votre médecin sans attendre.

Comment diagnostique-t-on le diabète gestationnel?

On diagnostique le diabète de grossesse en faisant un test d’hyperglycémie provoquée par voie orale (HGPO). Ce test consiste à prendre trois mesures de la glycémie : la première après une prise de sang à jeun, puis deux autres respectivement 1 heure et 2 heures après l’ingurgitation d’un liquide très sucré. Toutes les femmes enceintes doivent se soumettre à ce test entre la 24e et la 28e semaine de grossesse. Il peut être réalisé plus tôt chez les femmes à risque.

Quelques facteurs de risque

  • Être âgée de 35 ans ou plus
  • Présenter un surplus de poids avant la grossesse
  • Avoir déjà eu un diabète gestationnel ou un gros bébé (plus de 4 kilos) lors d’une grossesse précédente
  • Avoir un parent (père, mère, frère ou sœur) atteint d’un diabète de type 2

Quels risques le diabète gestationnel présente-t-il pour le bébé et pour la mère?

S’il est bien maîtrisé, le diabète gestationnel n’entraîne pas de complications pour la mère ni pour le bébé. Cela dit, certains risques sont possibles, surtout si le diabète est mal contrôlé.

Les risques pour le bébé à la naissance

  • Difficultés respiratoires
  • Hypoglycémie
  • Jaunisse (surtout si l’accouchement est prématuré)
  • Manque de calcium dans le sang
  • Poids plus élevé que la normale (supérieur à 4 kilos)

Les risques pour la mère

  • Accouchement par césarienne en raison du poids du bébé
  • Augmentation du risque d’infection urinaire, vaginale ou rénale
  • Hypertension et prééclampsie
  • Production d’un surplus de liquide amniotique (ce qui augmente les risques d’un accouchement prématuré)
  • Développement d’un diabète de type 2 dans les années suivantes

Comment traite-t-on le diabète de grossesse?

Le traitement du diabète gestationnel repose essentiellement sur deux facteurs :

  • une saine alimentation et
  • une bonne hygiène de vie, c’est-à-dire bien dormir, éviter un excès de poids et faire de l’activité physique régulièrement (marche, vélo, natation, etc.).

Dans la plupart des cas, l’adoption de ces mesures suffit à contrôler le diabète gestationnel. Évidemment, il est conseillé de rencontrer un nutritionniste afin d’établir un plan d’alimentation personnalisé, lequel devrait exclure autant que possible les aliments sucrés.

Malgré cela, certaines femmes auront besoin d’injections d’insuline. L’insuline est sans danger pour le bébé et la mère devrait pouvoir s’en passer après l’accouchement. En effet, le diabète gestationnel disparaît après l’accouchement chez la majorité des femmes. Un traitement avec l’insuline permet généralement une bonne maîtrise de la glycémie. Le pharmacien peut aider la femme enceinte à utiliser l’insuline d’une façon optimale et sécuritaire, de même que l’aider à surveiller sa glycémie. Il convient en effet d’effectuer un suivi rigoureux à l’aide d’un lecteur. 

 

Services en pharmacie

Si vous avez des questions sur votre santé et celle de votre bébé à naître, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien de famille. Il saura vous conseiller et vous apporter son soutien. Si nécessaire, il vous orientera vers d’autres ressources. Consultez-le!

De plus, si vous vivez avec le diabète, il est primordial que votre glycémie soit bien maîtrisée. Si vous avez du mal à atteindre les cibles glycémiques convenues avec votre professionnel de la santé ou si vous avez des épisodes d'hyperglycémie ou d'hypoglycémie, consultez votre pharmacien de famille. Il pourra vous aider à atteindre vos objectifs en vous prodiguant des conseils et en vous proposant des modifications à votre thérapie médicamenteuse, s’il y a lieu.

De plus, plusieurs pharmacies affiliées à Uniprix offrent des services de mesure de la glycémie ainsi que des consultations privées pour le suivi du diabète. Informez-vous.

*Certaines conditions doivent toutefois être respectées. Des frais peuvent s'appliquer. Informez-vous auprès de l'équipe du laboratoire pour plus de détails. Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Ils n'offrent les services reliés qu'en agissant au nom d'un pharmacien-propriétaire.

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.