Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
15 avril 2019

Le ménage de votre pharmacie: indispensable!

Avez-vous fait le ménage de votre armoire à pharmacie récemment? Pour votre santé et celle de vos proches, il est recommandé d’en vérifier le contenu au moins une fois par année. Profitez donc de votre grand ménage du printemps pour vous assurer que le contenu de votre armoire est adéquat.

Faire le ménage, c’est important

En plus de gagner de l’espace et de mieux organiser vos médicaments et produits naturels, faire le ménage de votre armoire à pharmacie vous permettra de : 

  • retirer les médicaments périmés pour ne garder que ceux qui sont encore efficaces;
  • réduire le risque d’erreur ou d’intoxication en retirant les médicaments qui ne vous conviennent plus;
  • éviter les achats inutiles en faisant l’inventaire de ce que vous avez déjà.

Si vous prenez des médicaments d’ordonnances, assurez-vous d’avoir une liste à jour de vos médicaments avant de commencer le ménage de votre armoire à pharmacie. Vous pouvez imprimer une liste à partir de votre dossier en ligne ou en demander une à votre pharmacien.

Garder ou rapporter?

Rassemblez tous les médicaments et produits naturels que vous avez à la maison, puis mettez de côté tous ceux :

  • dont la date de péremption est échue (plus de détails ci-dessous)
  • que vous n’utilisez plus (au besoin, comparez avec votre liste de médicaments d’ordonnance);
  • qui ne sont plus dans leur contenant d’origine;
  • dont les étiquettes ne sont plus lisibles;
  • dont la couleur, la forme, la consistance ou l’odeur a changé.

Les médicaments sont des produits chimiques qui peuvent contaminer l’eau et le sol. Ils ne doivent, en aucun temps, être jetés dans la toilette, l’évier ou la poubelle. Rapportez-les plutôt à votre pharmacien; il s’assurera de les faire détruire de manière sécuritaire.

Si vous utilisez des médicaments injectables, il est essentiel d’en disposer de façon sécuritaire en les plaçant (ainsi que le matériel d’injection) dans le contenant de sécurité jaune fourni par la pharmacie. Placez-y aussi tout médicament injectable périmé ou non utilisé. Rapportez le contenant jaune à la pharmacie lorsqu’il est plein.

5 trucs à retenir

  1. Vérifiez toujours la date de péremption

Aucun médicament ne devrait être utilisé au-delà de sa date de péremption. Vous trouverez cette date sur l’étiquette de la pharmacie ou sur le contenant du produit, à côté des lettres EXP. Elle s’exprime généralement par l’abréviation du mois (ou le chiffre du mois) suivi de l’année. Par exemple : EXP MA/2023 veut dire que le produit peut être utilisé jusqu’à la fin du mois de mai 2023.

Tant qu’un contenant de médicament en vente libre ou de produit naturel n’est pas ouvert, il demeure efficace jusqu’à la date de péremption du fabricant. Toutefois, une fois ouvert, le médicament est moins bien protégé et il se dégrade plus rapidement. Le tableau suivant vous indique la durée recommandée de conservation après l’ouverture d’un produit.   

Attention : Si la de péremption du fabricant est plus rapprochée que la durée de conservation recommandée, c’est la date de péremption qui prévaut.

Type de produit Durée de conservation une fois ouvert
Médicaments sous forme solide (comprimés, capsules, caplets, gélules, etc.)  

En pot : 1 an

Emballé individuellement (plaquette) : date de péremption du fabricant

Médicaments sous forme liquide (sirop)

1 an

Crèmes, onguents (sauf ceux pour les yeux)

En tube : 1 an

En pot : 90 jours (risque de contamination plus élevé)

Gouttes ou onguent pour les yeux 

30 jours (risque élevé de contamination)

Attention : Si la date de péremption du fabricant est plus rapprochée que la durée de conservation recommandée, c’est la date de péremption qui prévaut

  1. Inscrivez la date d’ouverture sur les contenants de gouttes pour les yeux et les pots de crèmes

Vous saurez ainsi rapidement quand il faut les remplacer.

  1. Ne conservez que ce que vous utilisez

Il ne sert à rien de garder un médicament que votre médecin a cessé ou qui vous a causé des effets indésirables. Il ne vous conviendra pas plus dans quelques mois!

Parmi les médicaments en vente libre, ne gardez que ceux qui répondent à un besoin connu et récurrent (p. ex. analgésique pour vos maux de tête).  

  1. Achetez un format qui est proportionnel à vos besoins

Les plus gros formats peuvent sembler plus avantageux en termes de coût de revient par comprimé, mais encore faut-il les utiliser avant qu’ils ne deviennent périmés…  

  1. Conservez chaque produit dans son contenant d’origine

Pour réduire le risque d’erreur, tous vos médicaments, qu’ils soient d’ordonnance ou en vente libre, doivent être conservés dans leur contenant d’origine, sauf si vous utilisez un pilulier. 

Services en pharmacie

Votre pharmacien est la personne la mieux placée pour vous informer sur tous les médicaments d’ordonnance et en vente libre que vous consommez. Il peut également vous offrir une vaste gamme de services. N’hésitez pas à lui demander conseil.

 

 

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.