Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?

Lexique des médicaments

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le salbutamol appartient à la classe de médicaments appelés bronchodilatateurs, et plus précisément à celle des agonistes β2-adrénergiques. On utilise ce médicament pour traiter les formes sévères de l'asthme et de la bronchite chronique. Il agit en détendant les muscles des parois des petites voies respiratoires des poumons. Cela aide à ouvrir les voies respiratoires et à faciliter la respiration.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose est établie par votre médecin qui l'ajuste en se basant sur votre réponse au médicament. Pour les adultes, ce médicament est administré sous forme d'une perfusion continue par voie intraveineuse (à l'intérieur d'une veine).

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments.

La perfusion intraveineuse de salbutamol ne doit être administrée que par un professionnel de la santé dans un hôpital ou un endroit semblable où les équipements thérapeutiques nécessaires sont disponibles.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque mL de solution stérile isotonique transparente incolore à jaune paille contient 1 000 µg de salbutamol sous forme de sulfate de salbutamol. Ingrédients non médicinaux : acide sulfurique et/ou hydroxyde de sodium pour ajuster le pH à 3,5.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Le salbutamol ne devrait pas s'employer dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au salbutamol, ou à l'un des ingrédients du médicament ;
  • une femme enceinte présentant un risque d'avortement spontané pendant le premier ou le deuxième trimestre ;
  • un rythme cardiaque anormalement rapide.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des patients recevant ce médicament ont été touchés par les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une accélération du rythme cardiaque (habituellement temporaire) ;
  • de l'agitation ;
  • des bouffées de chaleur ;
  • un état de nervosité ;
  • de l'irritabilité ;
  • des maux de tête ;
  • de la nausée ;
  • une sécheresse de la bouche ;
  • de la somnolence ;
  • de la sudation ;
  • des tremblements ;
  • des troubles du sommeil.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une augmentation de la tension artérielle ;
  • des étourdissements ;
  • des mictions difficiles ;
  • des signes attribuables à une réduction des taux sanguins de potassium (par ex. des battements cardiaques irréguliers ou très forts, des crampes musculaires constantes, de la douleur musculaire ou de la faiblesse) ;
  • des vomissements.

Sollicitez immédiatement des soins médicaux si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • de la douleur ou un inconfort à la poitrine ;
  • une détérioration des problèmes respiratoires ;
  • des étourdissements graves ;
  • des symptômes attribuables à la présence d'une trop grande concentration d'acide lactique dans le sang (des respirations profondes et rapides, des vomissements, une douleur abdominale, une perte de poids, de la fatigue, un sentiment de malaise) ;
  • des symptômes d'une grave réaction allergique (par ex. de l'urticaire, une enflure des lèvres, du visage, de la langue ou de la gorge ; des difficultés respiratoires, un évanouissement, une accentuation des sifflements respiratoires ou des serrements à la poitrine).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Diabète : la perfusion de salbutamol dans une veine peut provoquer une augmentation des taux de sucre sanguins. Si vous faites du diabète, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Affections cardiaques : lorsqu'il est utilisé par des personnes atteintes d'affections cardiaques, le salbutamol peut provoquer des complications cardiaques comme certaines maladies cardiaques, des anomalies du rythme cardiaque et de l'hypertension artérielle. Si vous souffrez de l'une de ces affections, vous devriez discuter avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Acidose lactique : lorsqu'il administré sous forme d'une perfusion intraveineuse, le salbutamol peut provoquer une affection rare, mais grave appelée acidose lactique (une accumulation d'acide lactique dans le sang). Lorsque trop d'acide lactique est présent dans le sang, la respiration devient plus laborieuse et rapide.

Appelez immédiatement votre médecin si vous ressentez l'un des symptômes suivants :

  • de la diarrhée ;
  • une douleur abdominale, une enflure ou une sensation de ballonnement ;
  • un essoufflement ;
  • de la faiblesse ;
  • de la fatigue ;
  • de la nausée ;
  • une perte de poids ;
  • une sensation de malaise ;
  • des vomissements.

Taux baisse de potassium sanguin : le salbutamol administré par perfusion intraveineuse peut provoquer une baisse des taux de potassium sanguins. Si vous ressentez de la faiblesse, de la fatigue, des crampes musculaires, de la nausée ou des vomissements pendant que vous recevez ce médicament, dites-le à votre médecin. Si nécessaire, votre médecin fera des analyses sanguines pour mesurer vos taux de potassium.

Crises épileptiques : le salbutamol peut augmenter le risque de convulsions, en particulier pour les personnes atteintes de désordres convulsifs. Si vous souffrez de crises convulsives, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, comment votre affection pourrait influer sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Les affections de la thyroïde : le salbutamol peut augmenter l'activité de la glande thyroïde. Cela peut représenter un problème pour les personnes atteintes d'une hyperactivité de la thyroïde. Si vous êtes atteint d'hyperthyroïdie (une affection caractérisée par une hyperactivité de la glande thyroïde), discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

L'utilisation du salbutamol n'est pas destinée à arrêter ou prévenir les accouchements prématurés, car il existe un risque d'accumulation de liquide dans les poumons et d'une réduction de la quantité d'oxygène qui atteint le muscle cardiaque. Ces deux effets sont susceptibles de menacer la vie de la mère et de l'enfant à naître.

Allaitement : le salbutamol est probablement transmis dans le lait maternel. Si vous allaitez votre bébé et que vous recevez du salbutamol par perfusion intraveineuse, le médicament peut avoir un effet sur lui. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre le salbutamol, et l'un des médicaments ci-après :

  • les antidépresseurs tricycliques (par ex. l'amitriptyline, la désipramine, la nortriptyline) ;
  • l'atomoxétine ;
  • d'autres bronchodilatateurs (par ex. le salmétérol, la terbutaline) ;
  • les bêtabloquants (par ex. le propranolol, le nadolol, le sotalol) ;
  • la caféine ;
  • le carvédilol ;
  • certains diurétiques (par ex. l'hydrochlorothiazide, le furosémide) ;
  • la dextroamphétamine ;
  • la digoxine ;
  • la dobutamine ;
  • la dopamine ;
  • l'épinéphrine ;
  • les inhibiteurs de la monoamine oxydase (par ex. la phénelzine, la tranylcypromine, le moclobémide) ;
  • le labétalol ;
  • le méthylphénidate ;
  • la pseudoéphédrine.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin peut vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments ;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre ;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux ;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Tous les contenus sont la propriété de MediResource Inc. 1996 – 2018. Conditions d’utilisation. Les contenus présents ne sont destinés qu’à des fins d’information. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un autre professionnel de la santé qualifié sur des questions relatives à une affection médicale. Source : santecheznous.com/drug/getdrug/Ventolin

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.