Quantcast
Uniprix
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
11 mai 2016

Taches de naissance : peut-on les éliminer?

Subtiles marques distinctives ou imperfections contrariantes, les taches de naissance suscitent bien des interrogations. D’où viennent-elles? Sont-elles sans danger? Disparaîtront-elles? Doit-on les traiter? Voici un survol des taches de naissances les plus fréquemment rencontrées.

L’angiome tubéreux, l’hémangiome capillaire ou la fraise

Causée par une croissance trop rapide des vaisseaux sanguins à la surface de la peau, cette marque de naissance est souvent absente ou d’un rosé à peine perceptible à la naissance. Elle grossit et gonfle toutefois rapidement dans les six premiers mois, avant de se stabiliser. C’est parce qu’elle est très rouge et bombée, comme le petit fruit, qu’on la surnomme parfois « fraise ». 

Bien que sa croissance rapide et son aspect puissent sembler inquiétants, l’angiome tubéreux commence généralement à pâlir et se résorber à partir de l’âge de 18 mois, pour disparaître presque complètement vers l’âge de 6 ans. Aucun traitement n’est habituellement requis, à moins que la taille ou l’emplacement de la tuméfaction nuise aux fonctions corporelles, la vision, par exemple. Le propranolol, un médicament sous ordonnance, représente un traitement efficace pour ce type d’angiome. 

L’hémangiome plan ou la tache de vin

Pourpre, rouge ou violacé, l’hémangiome plan est dû à une malformation des vaisseaux capillaires. Cette marque à la surface de la peau, qui grandit parfois pendant des années, ne disparaîtra jamais. 

Bénigne, elle devrait toutefois faire l’objet d’investigation médicale lorsqu’elle est située près des yeux. Règle générale, cependant, l’atteinte est essentiellement esthétique et, parfois, psychologique. Le laser peut alors être utilisé pour réduire l’intensité de la tache de vin.

Le nævus simplex ou la tache rose-saumon 

Occasionné par une dilatation des vaisseaux sanguins, le nævus simplex est courant, sans danger et ne requiert aucun traitement. Ce type de tache est apparent dès la naissance et, selon son emplacement, porte différents surnoms. Lorsqu’elle est située entre les yeux, sur le front, on la qualifie de baiser de l’ange et lorsqu’elle est sur la nuque, on la surnomme morsure de cigogne. 

La plupart du temps, le nævus simplex régresse et part de lui-même avant l’âge de 3 ans. Il arrive cependant qu’il reste visible même à l’âge adulte. 

La tache mongoloïde (bleutée, verdâtre ou noirâtre) 

Ces taches peuvent faire penser à une ecchymose généralement située dans le bas du dos du nouveau-né, parfois près des épaules, ou sur le dos de la main, de l’avant-bras ou du pied. Elles se dissipent généralement vers l’âge de 2 ou 3 ans. Il arrive toutefois qu’elles perdurent jusqu’à l’âge adulte. 

Ce type de tache de naissance, dû à une concentration élevée de mélanine, survient le plus souvent chez les nourrissons d’origine africaine, asiatique, autochtone nord-américaine ou hispanique. On la rencontre parfois chez les nouveau-nés caucasiens ayant des origines métissées.

La tache café au lait

Plutôt fréquente, cette tache de naissance est plane et de forme irrégulière ou ovale. De couleur uniforme, elle est environ deux fois plus foncée que le reste de la peau en raison d’un excès de mélanine. Souvent présente dès la naissance, il arrive également qu’elle apparaisse au cours de la première année de vie.  

La tache café au lait peut varier de couleur suite à l’exposition au soleil, mais elle est sans danger. Aucun traitement n’est donc requis, à moins de considérations esthétiques. Le cas échéant, le fond de teint de camouflage peut être utile. Le laser est parfois employé, sans toutefois garantir l’effacement complet de la tache.  

Règle générale, le nombre de taches varie d’une à trois. Au-delà de six taches de plus de 5 mm, on conseille de consulter son médecin, car cela pourrait être le signe d’un trouble génétique.

Traitements

Parmi les traitements possibles pour le retrait des taches de naissance, selon le cas, il y a :

•    Certains médicaments d’ordonnance (p. ex. : corticoïdes, bêtabloquants)
•    La cryochirurgie
•    La chirurgie
•    Le laser

Ces différentes interventions visent essentiellement à éviter de nuire aux fonctions corporelles, s’il y a lieu, à atténuer les marques physiques et à réduire les séquelles psychologiques qui pourraient en découler. Pour en savoir plus, on consulte son professionnel de la santé.

Services en pharmacie

Des questions sur la santé de votre nouveau-né, sur les soins de la peau à lui accorder ou sur les problèmes cutanés qu’il pourrait rencontrer? Consultez votre pharmacien de famille . Il saura vous renseigner.

Autres conseils qui pourraient vous intéresser