Quantcast
Uniprix
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
21 avril 2016

Comment choisir la meilleure protection solaire?

Choisir un écran solaire n’est pas aussi facile qu’on peut le croire. UVA, UVB, FPS, photostabilité, résistance à l’eau, etc. Et si on faisait le point?

Les rayons UVA et UVB

Il est important de choisir une protection solaire qui protège des UVA et UVB, car les deux types de rayons sont responsables des dommages causés à la peau. 

Les rayons UVA pénètrent la peau en profondeur et contribuent principalement à son vieillissement prématuré . Responsables du bronzage instantané, ce sont eux par ailleurs qui causent des réactions d’allergie au soleil chez les personnes sensibles à ce phénomène. Ils peuvent également provoquer des désordres pigmentaires (par exemple, des taches brunes) et certains cancers cutanés. 

Pour leur part, les UVB sont à l’origine des coups de soleil. Le coup de soleil constitue une forme de brûlure cutanée qu’on se doit d’éviter. Ils sont également responsables du bronzage, en augmentant la production de mélanine, qui est en fait un mécanisme de protection des cellules de la peau. Finalement, les rayons UVB augmentent significativement le risque de cancers cutanés .

Le facteur de protection solaire (FPS)

L’un des critères dont on doit tenir compte lorsque l’on achète un écran solaire est le facteur de protection solaire, soit le FPS. L’indice FPS indique le degré de protection contre les rayons UVB.

Il est, en quelque sorte, un facteur de multiplication qui exprime la quantité nécessaire de rayons UVB pour causer une inflammation (brûlure) de la peau avec une protection solaire. Le FPS ne garantit pas une protection à 100 % contre les rayons UVB. Par exemple, un écran avec un FPS de 15 bloque 93 % des rayons UVB, tandis qu’un produit de FPS 30 bloque 96,7 % des UVB.

FPS % des rayons UVB qui pénètrent la peau Facteur de multiplication
Pas de protection solaire sur la peau 100 % ---
FPS 15 7 % Il faudra être exposé à 15 fois plus de rayons UVB pour avoir un coup de soleil vs une exposition sans protection.
FPS 30 3,3 % Il faudra être exposé à 30 fois plus de rayons UVB pour avoir un coup de soleil vs une exposition sans protection.

À condition, évidemment, que l’écran solaire soit appliqué de façon adéquate, en quantité suffisante et réappliqué aux 2 heures, après la baignade ou une forte transpiration.

L’Association canadienne de dermatologie (ACD) recommande d’utiliser une protection solaire à large spectre (qui protège des UVA et des UVB) ayant un FPS d’au moins 30, et ce, à partir de l’âge de 6 mois.
 
N’oubliez pas! 
Plus votre peau brûle facilement au soleil, plus le FPS de votre protection solaire devrait être élevé. Attention, un FPS élevé donne souvent un faux sentiment de sécurité : un écran solaire avec un FPS idéal ne pourra pas vous protéger de manière adéquate si vous n’en appliquez pas suffisamment et assez souvent. En effet, vous devriez :

  • appliquer votre écran solaire 30 minutes avant d'aller à l’extérieur. Une personne de taille moyenne, en maillot de bain, devrait en appliquer l’équivalent de 2 cuillères à soupe (30 ml) pour couvrir tout son corps;
  • en remettre toutes les 2 heures, après la baignade ou une forte transpiration;
  • protéger aussi vos lèvres avec un baume contenant un FPS de 30;
  • penser à protéger les zones sensibles telles que le contour des yeux, les oreilles et le nez.

Les filtres solaires

Pour exercer une action optimale, les écrans solaires doivent contenir des filtres capables d’absorber ou de refléter les rayons UV. Il existe des filtres organiques et des filtres minéraux, qui figurent dans la composition de certains écrans solaires. Ils procurent une protection très efficace contre les effets néfastes des rayons du soleil.

Voici quelques exemples de filtres solaires couramment utilisés dans les produits de protection solaire :

  • Mexoryl (SX ou XL);
  • dioxyde de titane;
  • oxyde de zinc;
  • avobenzone (Parsol 1789);
  • octocrylène;
  • Tinosorb S et M (bemotrizinol et bisoctrizole).

Ces produits sont généralement reconnus comme sécuritaires par la communauté médicale. Par contre, il importe de noter que certains produits peuvent ne pas assurer une protection adéquate, surtout contre les UVA. Pour plus de certitude, recherchez la présence du logo de l’ACD qui garantit une protection suffisante contre les UVA. Dans le doute, consultez votre pharmacien. Il pourra vous indiquer quels filtres solaires sont incorporés dans la formulation, et si ces derniers sont suffisamment performants!

Faisant partie de la dernière génération de filtres solaires, les Mexoryl SX et XL et les Tinosorb S et M sont photostables et procurent une très haute protection pour une plus faible concentration comparativement aux autres ingrédients actifs, ce qui diminue les dangers d’irritation. Bonne nouvelle pour les peaux sensibles!

La photostabilité et la résistance à l’eau

Pour être performant, un filtre UV ne doit pas être dégradé sous l'effet de la lumière du soleil. On appelle cette propriété la photostabilité. En effet, un produit non photostable voit son efficacité diminuer à partir d'un certain temps d'exposition au soleil. Il est donc conseillé de prendre soin de choisir des produits photostables pour pouvoir bénéficier des rayons en toute quiétude.

La résistance à l’eau constitue une autre propriété favorisant la qualité et la fiabilité d’un produit solaire. En effet, un produit peu résistant à l’eau peut perdre de son efficacité, surtout si la personne se baigne ou transpire beaucoup. N’oubliez pas qu’il est important de réappliquer l’écran solaire fréquemment, surtout après la baignade ou une sudation excessive. Il en va de même pour un produit résistant à l’eau. 

La protection solaire chez les enfants

L’ACD déconseille d’exposer les enfants de moins de six mois au soleil. Il est préférable de les garder à l’abri du soleil, de recouvrir leur tête d’un chapeau et de les habiller de vêtements amples et légers qui les couvrent en entier. Toutefois, si l'exposition au soleil est inévitable, on peut appliquer un écran solaire en petite quantité sur les parties exposées de leur corps. Les écrans solaires physiques, tels que l’oxyde de zinc, sont à privilégier.

Pour tous les membres de la famille, choisissez toujours les produits solaires arborant le logo de l’ACD.

Services en pharmacie

Saviez-vous que certains médicaments rendent la peau plus sensible aux rayons du soleil? On appelle ce phénomène la photosensibilité médicamenteuse. Cette dernière est associée aux UVA plus particulièrement. Votre pharmacien peut vous indiquer si un médicament que vous prenez peut causer un tel effet. 

Autre fait intéressant : au Canada, les crèmes solaires sont considérées comme des médicaments et non comme des produits cosmétiques. Si vous avez des questions sur la protection contre le soleil, consultez votre pharmacien de famille ou votre conseillère beauté . Ils sont là pour vous!