Quantcast
Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
15 avril 2014

Chute de cheveux (alopécie et calvitie) chez la femme : des solutions existent

 

Si la perte des cheveux chez les hommes est socialement acceptée, il en va tout autrement pour les femmes : le sujet demeure tabou. Parlons-en!

 

On distingue deux types de chute de cheveux, ou « alopécie » : l’occasionnelle et la chronique. La perte occasionnelle de cheveux – relativement fréquente (1 femme sur 3 expérimenterait une perte excessive de cheveux à un moment donné de sa vie) peut être causée par :

  • un stress excessif
  • un état de fatigue important
  • un choc émotionnel
  • des carences nutritionnelles (fer, magnésium, etc.)
  • une grossesse (réaction post-partum)
  • une perte de poids importante
  • etc.

La perte chronique de cheveux, quant à elle, peut être attribuable notamment à :

  • l’hérédité
  • des troubles ou des changements hormonaux (après la ménopause, très souvent)
  • des troubles vasculaires (mauvaise circulation sanguine du cuir chevelu)

Solutions, traitements

Dans le cas d’une chute soudaine et vraisemblablement temporaire des cheveux, le temps (quelques mois), la relaxation et une saine alimentation (qui procure à l’organisme les oligo-éléments nécessaire à une saine pilosité) pourront donner jour à une repousse normale. Il existe évidemment des produits concentrés en actifs spécifiques, qui stimulent la microcirculation du cuir chevelu et la croissance capillaire (p. ex. « Anastim Concentré » de Ducray, des laboratoires Pierre Fabre, qui contient néoruscine, biotine, GP4G et nicotinate de tocophérol).

Pour les cas plus problématiques, chroniques (chevelure qui s’éclaircit globalement, et en particulier à la raie), on trouve sur le marché une solution topique de minoxidil (Rogaine®). Certaines pilules contraceptives auraient un effet antiandrogène, qui réduit la perte capillaire (Yasmin®, diane 35®, et toutes les pilules contenant du désogestrel ou du norgestimate). La spironolactone pourrait aussi avoir un effet chez les femmes lorsque le minoxidil est inefficace. Il existe également une lotion antichute, concentrée en tétrapeptides, qui rend les cheveux plus forts : Neoptide (de Ducray). Évidemment, la microgreffe de cheveux et autres méthodes chirurgicales demeurent des options durables.

Services en pharmacie

Les pharmaciens connaissent bien les produits dermatologiques capillaires spécialisés. Si une perte capillaire vous préoccupe, n’hésitez pas à leur demander conseil. Par ailleurs, si vous constatez une perte capillaire par plaques ou anormalement massive, consultez un médecin (une maladie sous-jacente peut en être la cause).