Quantcast
Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
04 juillet 2014

Vitiligo: La dépigmentation de la peau

Vitiligo : la dépigmentation de la peau

Affection de la peau très caractéristique, le vitiligo consiste ni plus ni moins en la dépigmentation de la peau sur une région spécifique ou de manière répandue sur l’ensemble du corps.

Causes

Il s’agit de la destruction pure et simple des mélanocytes, les cellules chargées de produire les pigments qui donnent sa coloration à notre peau. Les taches blanches ainsi occasionnées peuvent être de tailles différentes, être localisées sur une seule partie du corps (vitiligo segmentaire) ou être généralisées.

Les causes de cette maladie sont encore mal connues. On note cependant que ceux qui ont des antécédents familiaux ou une maladie auto-immune (p.ex. : un trouble de la glande thyroïde, la maladie d’Addison ou l’anémie pernicieuse) sont plus à risques.

Déclencheurs

Certains éléments déclencheurs peuvent provoquer le vitiligo, entre autres :

  • l’exposition au soleil;
  • les coups de soleil;
  • le contact avec certaines substances chimiques, notamment les phénols (utilisés en photographie ou dans les colorations pour cheveux);
  • un stress intense ou un choc émotionnel.

Diagnostic et traitements

Le vitiligo, qui ne touche que de 1 % à 2 % de la population et se déclare généralement entre l’âge de 10 et 30 ans, se diagnostique bien souvent au moyen d’un simple examen de la peau. L’utilisation d’une lampe ultraviolette permet de bien identifier toutes les zones atteintes. Une analyse de sang peut également être effectuée dans le but de détecter la présence d’une maladie auto-immune sous-jacente. Une biopsie est rarement requise.

On ne guérit pas de cette maladie. Les traitements existants visent donc différents objectifs :

  • la limitation du nombre et de la taille des taches dépigmentées;
  • la repigmentation en stimulant la multiplication des mélanocytes;
  • la dépigmentation du reste du corps lorsque le vitiligo est très étendu.

Pour mieux connaître les traitements offerts, il est préférable de consulter un médecin ou un dermatologue.

Implications et conséquences

Outre la survenue des marques blanches sur la peau, le vitiligo ne présente pas d’autres symptômes. Cette maladie n’est pas contagieuse et les gens qui en sont atteints ne souffrent pas physiquement.

Toutefois, les mélanocytes étant détruits et incapables de jouer leur rôle de barrière protectrice, les zones dépigmentées ont une sensibilité accrue au soleil. On constate donc une hausse des risques de coups de soleil et du cancer de la peau. Il est donc essentiel d’être encore plus vigilant et de toujours appliquer un écran solaire avec un FPS d'au moins 30 et de suivre les règles de base en matière de protection solaire dès qu’une sortie à l’extérieur est prévue.

Malheureusement, comme cette affection touche l’apparence, elle entraîne souvent une diminution de l’estime de soi et une souffrance psychologique. En ce sens, une aide psychologique peut être utile.

Pour les jours où…

… on ne se sent pas la force d’affronter le regard et les commentaires des autres, il n’y a pas de mal à vouloir dissimuler ses taches. Des gammes très complètes de dermocosmétiques correctives sont offertes sur le marché. Elles permettent de camoufler différents types de marques cutanées, qu’il s’agisse d’acné, de rosacée, de taches pigmentaires (taches brunes), de cicatrices, d’angiomes ou de vitiligo.

L’emploi de lotion autobronzante permet quant à lui de réduire l’apparence de la décoloration de la peau.

Services en pharmacie

Des questions sur le vitiligo et ses traitements? N’hésitez pas à consulter votre pharmacien de famille. Côté maquillage correctif, faites appel à votre conseillère dermocosmétiques pour connaître les produits adaptés.