Uniprix
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
19 septembre 2016

L'hypoglycémie chez les personnes diabétiques

L’hypoglycémie est une complication temporaire qui se produit principalement chez les personnes diabétiques traitées à l’insuline ou à l’aide de médicaments qui stimulent la production d’insuline par le pancréas. Cette baisse anormale de la glycémie, qui peut être légère, modérée ou grave, vient nuire au bien-être et à la qualité de vie de la personne atteinte. Elle peut même être dangereuse. 

Qu’est-ce que l’hypoglycémie?

On parle d’hypoglycémie lorsque le taux de sucre (glucose) dans le sang est insuffisant (moins de 4 mmol/L). Elle peut occasionner un large éventail de symptômes, par exemple la faim, des tremblements, de l’anxiété, la somnolence, la confusion et même la perte de conscience, si rien n’est fait.

Principale source d’énergie du corps humain et du cerveau, le glucose est l’un des nutriments essentiels pour la santé. L’hypoglycémie constitue un problème réel, fréquent et sérieux, car elle peut, dans les cas les plus graves, provoquer le décès. L’hypoglycémie mérite donc que l’on s’attarde aux moyens de la prévenir et de la traiter.

Comment prévenir l’hypoglycémie?

Vous pouvez prévenir l’hypoglycémie en :

  • vérifiant votre glycémie aussi souvent que le recommande votre professionnel de la santé;
  • mangeant à des heures régulières;
  • consultant votre professionnel de la santé avant de commencer un nouveau programme d’exercice;
  • évitant de boire de l’alcool à l’excès;
  • ne modifiant pas votre thérapie médicamenteuse sans d’abord avoir consulté votre professionnel de la santé.

Les personnes à risque d’hypoglycémie, c’est-à-dire celles qui s’injectent de l’insuline ou qui prennent des médicaments susceptibles de provoquer cet effet, devraient toujours être prêtes à agir en cas de besoin. Pour ce faire, elles devraient toujours avoir à leur disposition ces articles essentiels : 

  • un lecteur de glycémie;
  • des bandelettes de test ainsi qu’un stylo piqueur et des lancettes;
  • une collation riche en glucides; 
  • une collation supplémentaire comme une barre granola, juste au cas où le repas serait retardé;
  • une source de glucides à action rapide comme des comprimés, du gel ou du liquide de glucose, des sachets de sucre, des bonbons durs (ex. : Life Savers®) ou une boîte de jus.

Le diabète ne devrait pas restreindre vos activités! Il est possible de mener une vie active et bien remplie. Il vous suffit d’être prêt à gérer votre diabète à l’extérieur de la maison en apportant vos médicaments et tout le matériel nécessaire en tout temps. 

Comment traiter l’hypoglycémie?

L’hypoglycémie peut parfois être difficile à reconnaître. Si vous éprouvez des symptômes évoquant une hypoglycémie ou si vous êtes dans une situation qui vous y prédispose (omission d’un repas, exercice physique intense, excès d’alcool, etc.), effectuez d’abord un test de glycémie. Si le résultat obtenu est inférieur à 4 mmol/L, vous devez agir sans délai.
 
Règle générale, la consommation de 15 g de sucre (glucose) permet de ramener la glycémie dans les valeurs normales et de réduire les symptômes liés à l’hypoglycémie. À cet effet, vous pouvez consommer immédiatement :

  • 15 g de glucose en comprimés (le nombre de comprimés varie selon la marque utilisée) 
  • 15 g de gel ou de liquide de glucose 
  • ¾ tasse de jus ou d’une boisson gazeuse courante 
  • 1 cuillère à soupe (15 ml) de sucre dissout dans de l’eau
  • 1 cuillère à soupe (15 ml) de miel, de sirop d’érable ou de sirop de maïs 
  • 6 bonbons de type Life Savers®

Puis, 15 minutes plus tard, vérifiez votre glycémie à nouveau. Si elle demeure inférieure à 4 mmol/L, vous devez encore prendre 15 g de glucose. Continuez cette démarche jusqu’à ce que votre glycémie ait remonté au-delà de 4 mmol/L. 

Lorsque la glycémie est revenue à la normale, vous pouvez prendre le prochain repas prévu. Si vous devez attendre plus de 60 minutes avant votre prochain repas, prenez une collation supplémentaire de 15 g de glucides accompagnée d’une source de protéines, par exemple une tranche de pain tartinée avec du beurre d’arachides ou 4 à 6 craquelins avec du fromage.

Conduire avec le diabète

La conduite automobile ne doit pas être prise à la légère lorsque l’on est atteint de diabète, particulièrement si l’on est à risque de faire de l’hypoglycémie. Pour minimiser les risques d’incidents ou d’accidents, voici quelques dispositions à prendre.

  • Mesurer systématiquement la glycémie avant de prendre le volant d’une voiture ou d’une moto, puis aux 4 heures pour les longs trajets.
  • Le taux de sucre dans le sang doit être supérieur à 4 mmol/L.
  • Traiter toute glycémie inférieure à 4 mmol/L par la prise de 15 g de sucre à action rapide. 
  • Environ 15 minutes après, prendre une nouvelle mesure de la glycémie (doit être supérieur à 4 mmol/L). 
  • Après avoir traité une hypoglycémie, attendre au moins 45 minutes avant de conduire.

Conseils d’experts!

  • Ne jamais partir sans son lecteur de glycémie et du sucre à action rapide. 
  • En présence de symptômes d’hypoglycémie, arrêter immédiatement la voiture sur le côté de la route et faire un test de glycémie. Si le résultat est inférieur à 4 mmol/L, l’hypoglycémie doit être traitée. 
  • Les conducteurs ayant vécu des épisodes d’hypoglycémie sévère, ou des hypoglycémies sans symptômes préalables, devraient toujours mesurer leur glycémie avant de prendre la route, puis à toutes les heures. Dans ces circonstances, une glycémie supérieure à 6 mml/L est recommandée.

Services en pharmacie

Votre pharmacien de famille est bien placé pour vous aider à surveiller votre glycémie de près! Il peut également vous renseigner sur les moyens de reconnaître, de prévenir et de traiter l’hypoglycémie. N’hésitez jamais à le consulter!

Si vous vivez avec le diabète, il est primordial que votre glycémie soit bien maîtrisée. Si vous avez du mal à atteindre les cibles glycémiques convenues avec votre professionnel de la santé ou si vous avez des épisodes d'hyperglycémie ou d'hypoglycémie, consultez votre pharmacien de famille. Il pourra vous aider à atteindre vos objectifs en vous prodiguant des conseils et en vous proposant des modifications à votre thérapie médicamenteuse, s’il y a lieu.

De plus, plusieurs pharmacies affiliées à Uniprix offrent des services de mesure de la glycémie ainsi que des consultations privées pour le suivi du diabète. Informez-vous.

*Certaines conditions doivent toutefois être respectées. Des frais peuvent s'appliquer. Informez-vous auprès de l'équipe du laboratoire pour plus de détails. Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Ils n'offrent les services reliés qu'en agissant au nom d'un pharmacien-propriétaire.

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.