Uniprix
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
15 avril 2014

Les nausées et vomissements de la grossesse (NVG)

Vous êtes au comble du bonheur depuis que vous avez appris que vous êtes enceinte, mais voilà que des nausées ou des vomissements viennent assombrir votre grossesse. Vous n’êtes pas seule!


De 50 à 80 % des femmes enceintes souffrent, à différents degrés, de nausées ou de vomissements pendant la grossesse. Bien que l’état nauséeux soit désagréable et parfois incommodant, il faut savoir que dans la grande majorité des cas, il est sans danger pour l’enfant à naître.

 

Les NVG… Pourquoi? Comment? À quel moment?

Les causes exactes des nausées et vomissements de la grossesse sont inconnues. Cependant, la plupart des experts sont d’avis que les nombreux changements physiologiques qui se produisent en début de grossesse, comme la hausse des taux d’hormones, y sont vraisemblablement liés.

Les symptômes généralement associés aux NVG sont :

  • les brûlures d’estomac;
  • la dyspepsie (troubles digestifs);
  • l’indigestion;
  • les changements d’humeurs;
  • la déshydratation.

Contrairement à la croyance populaire, les nausées et vomissements ne se produisent pas uniquement le matin et peuvent survenir à toute heure de la journée. Les NVG apparaissent généralement vers la 6e semaine de grossesse et, pour 80 % des femmes touchées, cessent vers la 12e semaine. Il est toutefois possible que, pour certaines femmes, les NVG débutent plus tôt ou se terminent plus tard.

Faut-il consulter un médecin?

Les NVG peuvent avoir un impact considérable sur la santé et la qualité de vie des femmes enceintes. C’est pourquoi il convient d’en discuter avec un(e) professionnel(le) de la santé.

Au Canada, seul 1 % des femmes enceintes souffre de nausées et vomissements excessifs, appelés hyperémèse gravidique. Sans traitement, les cas graves de NVG peuvent engendrer une perte de poids et mener à la déshydratation. Un tel état de santé peut nuire à la santé et au bien-être de l’enfant à naître. Si vous présentez des signes de déshydratation (urines moins fréquentes et jaune foncé), consultez votre professionnel(le) de la santé sans tarder.

Conseils pratiques et traitement pour maîtriser les NVG

Avant de recourir à une solution médicamenteuse, voici quelques trucs pratiques que vous pouvez essayer.

  • Avant de vous lever le matin, consommez quelques craquelins.
  • Mangez fréquemment (p. ex. toutes les 2 heures) de petits repas ou des collations.
  • Ne sautez pas de repas.
  • N’hésitez pas à manger ce qui vous plait. Il est toutefois mieux d’éviter les repas frits, gras ou épicés.
  • Ne vous couchez pas tout de suite après avoir mangé.
  • Buvez souvent de petites quantités de liquide au cours de la journée.
  • Essayez de ne pas boire pendant les repas et immédiatement avant ou après.
  • Reposez-vous, faites des siestes.
  • Prenez l’air et recherchez les endroits frais.
  • Demandez de l’aide pour la cuisine et les autres tâches ménagères.

On recommande généralement d’éviter de prendre des médicaments en vente libre durant la grossesse. Par ailleurs, il existe un médicament d’ordonnance sûr et efficace pour traiter les nausées et les vomissements de la grossesse.

La combinaison succinate de doxylamine (un antihistaminique) et chlorhydrate de pyridoxine (vitamine B6) est le seul médicament approuvé au Canada pour le traitement des NVG. Son innocuité et son efficacité sont reconnues par Santé Canada ainsi que par la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada. Des études démontrent qu’il n’entraîne aucun effet nocif pour le bébé. Parlez-en avec votre professionnel(le) de la santé!

À savoir!
Plusieurs choisissent de se tourner vers les produits dits naturels, croyant qu’ils ne représentent aucun danger pour le bébé. L’innocuité et l’efficacité de ces produits ne sont pas toujours prouvées. En outre, rares sont ceux qui ont fait l’objet d’études adéquates concernant leur utilisation pendant la grossesse.

Important!
Avant d’entreprendre la prise de tout médicament en vente libre ou de tout produit naturel durant la grossesse, il est préférable de consulter un(e) professionnel(le) de la santé comme votre pharmacien.

Services en pharmacie

Vous avez des questions sur les nausées et vomissements de la grossesse ou sur les traitements pour les soulager? N'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien de famille, qui pourra vous donner des trucs pour les soulager ou vous recommander un traitement. Il peut notamment prescrire* des médicaments pour certains problèmes de santé mineurs, lorsqu’aucun diagnostic n’est requis, y compris le médicament contre les NVG et les multivitamines prénatales. Une consultation avec votre pharmacien est essentielle afin qu'il évalue si vous répondez aux critères de prescription.

Il pourrait être nécessaire de prendre rendez-vous pour bénéficier de ce service. Informez-vous auprès de l'équipe du laboratoire pour plus de détails. Certaines pharmacies affiliées à Uniprix offrent un service de prise de rendez-vous en ligne. Pour trouver la pharmacie la plus près de chez vous offrant ce service, cliquez ici.

 

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.