Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
15 avril 2014

Le condom, l’avantage de la double protection

La sexualité fait partie de la vie. Que l’on soit adolescent et que l’on commence simplement à expérimenter, que l’on soit adulte avec une vie sexuelle active ou quelque part entre les deux, la sexualité fait partie du développement de l’être humain et contribue tant à son bien-être physique que psychologique.
Or, qui dit vie sexuelle, dit également santé sexuelle. Il est donc primordial, lorsqu’on a des rapports sexuels, d’adopter des comportements responsables et sécuritaires afin de pouvoir s’épanouir sainement.

Protection et contraception

 Le condom est la seule méthode qui protège des grossesses non désirées et diminue le risque de transmission des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS)… s’il est utilisé correctement! Il est économique, simple d’utilisation et fiable (taux de réussite : 97 % dans des conditions parfaites). Comment l’employer? Que faire en cas de déchirures? C’est ce que nous verrons dans les prochaines lignes.

Comment l’employer?

Pour maximiser l’efficacité de ce moyen de protection, il est important :
•    d’avoir un condom sur soi en tout temps;
•    de ne pas conserver les préservatifs à la chaleur, au froid, à l’humidité ou à la lumière afin de maximiser leur durée de vie;
•    de vérifier la date de péremption avant l’utilisation des préservatifs;
•    de choisir le condom qui vous convient en fonction de la largeur du pénis. Trop serré, il risque de rompre pendant la relation. Trop grand, il risque de glisser;
•    d’opter pour un lubrifiant à base de silicone ou à base d’eau et d’éviter toute substance à base de gelée de pétrole ou d’huile qui altérerait le préservatif en latex;
•    de toujours placer le condom sur le pénis avant toute pénétration.

Mode d’emploi, avant et après la relation sexuelle :
•    Ouvrir le sachet avec soin. Ne pas déchirer avec les dents ou les ongles afin de ne pas endommager le condom.
•    Vérifier le sens du déroulement avant tout.
•    Pincer doucement le petit réservoir à l’extrémité du préservatif.
•    Dérouler le condom jusqu’à la base du pénis. Il est important de le garder pendant toute la durée de la relation sexuelle. 
•    Après l’éjaculation, maintenir le condom en place en le tenant par la base pendant le retrait du pénis.
•    Retirer le condom et le jeter à la poubelle.
•    Utiliser un nouveau préservatif lors de chaque relation sexuelle ou, lorsqu’au cours d’une même relation, vous changez de voie (vaginale, orale, anale).

Il existe une large sélection de condoms : lubrifiés ou non, de tailles variées, en latex ou en polyuréthane, ultraminces, ultrasensibles, texturés, nervurés, galbés, etc. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien de famille si vous trouvez difficile de faire un choix parmi un tel assortiment.
Les condoms en polyuréthane sont un bon choix lorsqu’un des partenaires est allergique au latex. Ils offrent une protection contre les ITSS similaire à celle des condoms au latex. Par ailleurs, les condoms de membrane naturelle («membrane d’agneau ») ne sont pas efficaces contre l’hépatite, l’herpès et le VIH.
La protection contre les ITSS doit se faire lors de tout type de relation sexuelle. Il est essentiel de toujours utiliser un condom pour vous protéger lors d’une pénétration vaginale de même que lors d’une relation anale, d’une fellation ou de contacts génitaux sans pénétration.
Pour le cunnilingus (stimulation du clitoris avec la langue) et l’anulingus (stimulation de la zone anale avec la langue), il est souhaitable d’employer une digue dentaire ou un carré de latex fabriqué à partir d’un condom.

Le condom pour femme

Il existe une version féminine du condom. Il s’agit d’une gaine en polyuréthane, pourvue d’un anneau flexible à chaque extrémité, qui s’insère dans le vagin. Plus dispendieux que le condom masculin, il a l’avantage de pouvoir être mis en place quelques heures avant la relation sexuelle. Avec un taux d’efficacité de 95 %, lorsqu’utilisé correctement, le préservatif féminin est la seule méthode sous le contrôle de la femme qui protège des grossesses non désirées et des infections transmises sexuellement (ITS). On le retrouve également en pharmacie.

Que faire en cas de déchirure?

Le condom s’est déchiré pendant la relation ou du sperme s’est répandu lorsqu’il a été retiré? Une grossesse pourrait survenir si la femme n’utilise pas d’autre moyen contraceptif (comme la pilule). Si une telle éventualité n’est pas une option, la femme peut avoir recours à une contraception d’urgence. Il en existe deux types : la contraception orale (en comprimé) et le stérilet de cuivre. 
Votre pharmacien de famille peut prescrire* la contraception orale d’urgence, également connue sous le nom de pilule du lendemain. Il ne faut pas tarder à le consulter, car elle doit être prise à l’intérieur d’un délai maximal de 3 à 5 jours après la relation sexuelle non protégée. Et plus elle est prise rapidement, plus elle sera efficace.  
Selon la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC), la contraception d’urgence n’est pas une méthode qui entraîne l’avortement puisqu’elle agit avant l’implantation de l’ovule.
Si le délai pour la pilule du lendemain est dépassé, on peut avoir recours à un stérilet en cuivre jusqu’à 7 jours après la relation non protégée. Ce dispositif peut ensuite être conservé comme contraceptif continu. Il faut toutefois consulter un médecin pour l’obtenir.

Attention!
Les méthodes de contraception d’urgence, bien qu’efficaces pour prévenir une grossesse non désirée, ne peuvent pas réduire les risques de contracter une ITS à la suite d’une relation non protégée ou d’une relation où il y a eu rupture du condom.

Services en pharmacie

Si vous avez eu une relation sexuelle non protégée, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien le plus rapidement possible afin de discuter des options qui s’offre à vous, car il peut prescrire* la contraception orale d’urgence. Par la suite, si une contraception plus régulière est souhaitable, il peut aussi prescrire* une contraception hormonale (comme la pilule) sous certaines conditions. 
Une consultation avec votre pharmacien est essentielle afin qu'il évalue vos besoins et qu’il s’assure que vous répondez aux critères de prescription. Il pourrait être nécessaire de prendre rendez-vous pour bénéficier de ce service. Informez-vous auprès de l'équipe du laboratoire pour plus de détails. Certaines pharmacies affiliées à Uniprix offrent un service de prise de rendez-vous en ligne. Pour trouver la pharmacie la plus près de chez vous offrant ce service, cliquez ici.

 

Autres conseils qui pourraient vous intéresser

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.