Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
13 août 2014

Les douleurs arthritiques vous font souffrir?

Vous êtes atteints d’arthrite et la douleur vous fait souffrir? Voyez de quelles façons il est possible de l’atténuer et de la maîtriser.

Douleur aigüe ou chronique?

La douleur aiguë est souvent le symptôme d’une lésion. Elle survient généralement à la suite d’une blessure ou d'une chirurgie. Elle a pour but de nous protéger. Percevant le message de douleur, le cerveau transmet des signaux à l’organisme dans le but de provoquer une réaction, telle que cesser de mettre du poids sur une cheville qui a subi une entorse.

On dit de la douleur qu’elle est chronique lorsqu’elle dure plus de trois mois. Ce type de douleur peut être discontinu ou constant (plus de 12 heures chaque jour). L'arthrite, la lombalgie et la fibromyalgie représentent les causes les plus courantes de la douleur chronique.

Prévenir les douleurs arthritiques

Les maladies arthritiques s’accompagnent habituellement de douleur et de perte de mobilité de l’articulation touchée, lesquelles peuvent sérieusement perturber la vie de tous les jours. Ces blessures ne se guérissent pas, mais des stratégies de prévention et d’adaptation peuvent aider les personnes atteintes à demeurer actives et avoir une bonne qualité de vie.

  • Être à l’affût pour détecter les premiers signes de la maladie (douleurs légères et raideurs matinales qui surviennent de manière intermittente).
  • Suivre un programme d’exercices supervisé par un professionnel comme un kinésiologue ou un physiothérapeute.
  • Conserver ou atteindre un poids santé afin de réduire la charge sur les articulations.
  • Bien utiliser ses articulations, surveiller sa posture et éviter les efforts démesurés.
  • Restreindre ses activités lorsque la douleur est la plus forte.
  • Avoir recours à des appareils d’assistance, au besoin (supports orthopédiques, orthèses, attelles, etc.).

Des options pour soulager la douleur

Les médicaments

Les médicaments en vente libre constituent généralement la première ligne de traitement pour soulager la douleur. On débute habituellement par la prise d’acétaminophène. Si, toutefois, celui-ci ne suffit pas, on peut lui adjoindre ou lui substituer un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS), comme l’ibuprofène.  

Important!

Consultez toujours votre médecin ou votre pharmacien de famille avant de consommer des médicaments en vente libre ou des produits naturels.

La deuxième ligne de traitement est celle de l’utilisation de médicaments plus puissants, comme les AINS (naproxène) offerts sur ordonnance et les inhibiteurs sélectifs de la Cox-2 (célécoxib, mloxicam).

Les traitements médicamenteux locaux

Il existe aussi des médicaments à administrer précisément au niveau de l’articulation douloureuse.

  • Les corticostéroïdes, que l’on infiltre dans l’articulation pour en réduire l’inflammation et soulager la douleur.
  • L’hyaluronate, qui s’injecte dans le genou pour améliorer la lubrification du cartilage et la capacité d’absorption des chocs.
  • Un anti-inflammatoire topique, le Pennsaid® (diclofénac en solution), qui s’applique sur le genou pour y atténuer la douleur et l’inflammation.

Les produits naturels

Les produits naturels ne remplacent pas les autres traitements contre la douleur articulaire, mais les complètent. La Société de l’arthrite intègre la glucosamine et la chondroïtine parmi les traitements complémentaires. Elle suggère toutefois de cesser si l’on ne constate pas d’amélioration après trois mois.

Thérapie par la chaleur

La thérapie par la chaleur peut également contribuer à soulager la douleur. On recommande simplement d’appliquer une compresse chaude (p. ex. un sac magique ou une bouillotte)  sur la zone endolorie de 10 à 15 minutes, en répétant toutes les 1 à 2 heures pendant quelques jours. Un bain chaud, mais non bouillant peut également apporter un soulagement.

Autres techniques

La pratique de différentes techniques dites « cognitives » peut être effectuée afin de briser le cycle de la douleur. Des exercices de relaxation musculaire contribueront entre autres à rendre certains mouvements moins douloureux et plus faciles à réaliser, tandis que des exercices de détente permettront d’abaisser le niveau de stress engendré par la douleur.

Finalement, il est important lutter contre la fatigue, l’un des symptômes de la douleur chronique. De bonnes nuits de sommeil s’imposent donc afin de régénérer le corps et l’esprit.

Des flacons spécialement conçus

Il existe des contenants pour médicaments adaptés et spécialement conçus afin d’être plus faciles à ouvrir. N’hésitez pas à en faire la demande à votre pharmacien de famille! Cependant, il faut savoir que ceux-ci ne sont pas à l'épreuve des jeunes enfants.

Services en pharmacie

Votre pharmacien de famille peut vous appuyer dans la prise en charge de votre douleur. Consultez-le! Il saura vous guider dans l’évaluation de l’intensité de la douleur, pour ainsi vérifier l’efficacité de votre traitement médicamenteux et, si nécessaire, proposer des ajustements.

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.