Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
04 juin 2015

Choisir un tampon selon son degré d’absorption

Menstruations plus ou moins abondantes, risque de fuites, syndrome du choc toxique… plusieurs facteurs exigent de sélectionner un tampon en fonction de son degré d’absorption. Et si l’on y regardait d’un peu plus près?

Les tampons

Les premiers tampons furent commercialisés il y a près de 100 ans, soit une quarantaine d’années après les serviettes hygiéniques. Et depuis, les fabricants ne cessent de perfectionner leurs produits afin de répondre aux besoins spécifiques de chaque femme.

Certains tampons se dilatent et s’élargissent en absorbant le sang menstruel afin de se mouler à la forme du corps, d’être plus confortables et de procurer une meilleure protection. Alors que d’autres s’allongent simplement.

Offerts en plusieurs degrés d’absorption, avec ou sans applicateurs, ils sont de plus en plus petits, tout en étant de plus en plus efficaces! Voile protecteur permettant un retrait plus facile et empêchant le dépôt de fibres à l’intérieur du corps, canaux centraux qui accélèrent la rapidité d’absorption, emballage toujours plus discret et compact… Voilà certaines des caractéristiques à examiner lorsque l’on choisit un tampon !

Il arrive que certaines jeunes filles et certaines femmes soient craintives lors d’une première insertion, mais un tampon devient rapidement facile d’emploi et s’avère être une protection hygiénique très pratique, particulièrement lorsque l’on a une vie active!

Les différents degrés d’absorption

Afin de s’adapter à tous les flux sanguins, les tampons sont proposés en différents degrés d’absorption : léger, régulier, super et super plusPlus étroits, les tampons ayant un degré d’absorption léger sont tout indiqués pour les jeunes filles. Comme le flux varie au cours du même cycle menstruel, il est pratique de pouvoir utiliser des tampons offrant des niveaux d’absorption divers en utilisant, par exemple, le degré d’absorption léger pour les premiers jours des règles, le régulier pour les journées où le flot menstruel est plus important et le super ou le super plus pour celles qui ont des menstruations abondantes ou très abondantes.

La règle du 8 heures

On recommande de changer de tampon au moins une fois toutes les 4 à 8 heures, ou plus fréquemment si l’écoulement sanguin l’exige, afin de prévenir les infections vaginales et d’éviter de contracter le syndrome du choc toxique (SCT).

Il est fortement déconseillé de porter un même tampon pendant plus de 8 heures. Par conséquent, il est préférable de ne pas en faire usage la nuit.

Le syndrome du choc toxique

Le SCT est, entre autres, lié à l’utilisation de tampons. Il s’agit d’une affection grave pouvant être fatale, qui est causée par l’accumulation dans l’organisme de toxines produites par certaines bactéries.

Le risque de contracter le SCT à cause du port de tampons est toutefois minime. On parle d’un taux estimé entre 1 et 17 cas sur 100 000 femmes et jeunes filles qui ont leurs règles. La prévalence du SCT semble cependant plus élevée chez les femmes de moins de 30 ans et les adolescentes.

Il est possible de réduire les risques de contracter le SCT en :

  • optant pour le degré d’absorption minimal correspondant à notre flux menstruel afin de ne pas porter un tampon plus longtemps que nécessaire;
  • se lavant les mains avec du savon avant l’insertion ou le retrait d’un tampon;
  • changeant de tampon au moins une fois toutes les 4 à 8 heures;
  • alternant l’utilisation des tampons et des serviettes hygiéniques.

Les signes et symptômes du SCT comprennent :

  • la fièvre;
  • des nausées et des vomissements;
  • la diarrhée;
  • des maux de tête;
  • des maux et douleurs généralisés;
  • des étourdissements;
  • une sensation d’évanouissement;
  • de la confusion;
  • une éruption cutanée semblable un coup de soleil particulièrement sur la paume des mains et la plante des pieds;
  • une tension artérielle faible;
  • un pouls faible et rapide.

Bien que le SCT soit rare, si l’un ou l’autre de ces symptômes se manifestent lors du port d’un tampon, il est recommandé de le retirer et de consulter un médecin rapidement.

Services en pharmacie

Pour connaître la sélection de protections féminines offertes dans les Uniprix, visitez votre succursale. Si vous avez des interrogations sur les menstruations, le syndrome prémenstruel (SPM), le syndrome du choc toxique, la contraception, la grossesse, etc., n’hésitez pas à consulter votre pharmacien de famille. Il est là pour vous!


Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.