Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
15 septembre 2016

Le rôle de l’insuline dans le traitement du diabète

Le diabète est une maladie chronique qui se développe lorsque la production d’insuline est insuffisante pour répondre aux besoins de l’organisme ou lorsque la réponse des cellules à l’insuline est anormale.

Hormone essentielle à la vie, l’insuline a pour rôle de fournir aux cellules leur carburant, le glucose (sucre). Si le corps manque d’insuline, la glycémie (concentration de sucre dans le sang) s’élève. 

Un taux de glucose sanguin trop élevé entraîne, à plus ou moins long terme, des dommages aux yeux, aux reins, aux nerfs et au système circulatoire (cœur et vaisseaux sanguins). Cela mène éventuellement aux complications médicales classiques du diabète. 

L’importance de l’insuline

En l’absence de diabète, l’insuline est produite de façon continue et joue un rôle de régulateur en maintenant la glycémie à des valeurs normales (de 4 à 6 mmol/L).

Si le pancréas fonctionne mal ou si l'organisme n’utilise pas efficacement l'insuline produite, la glycémie augmente de façon excessive (hyperglycémie) et c’est alors qu’apparaît le diabète

Les types de diabète

Le diabète de type 1, qui se manifeste généralement au cours de l’enfance ou de l’adolescence, résulte de la destruction des cellules du pancréas qui produisent l’insuline. Les personnes qui vivent avec cette maladie présentent le plus souvent une carence totale en insuline et doivent par conséquent s’injecter de l’insuline quotidiennement. En plus de suivre une insulinothérapie, les personnes atteintes de diabète de type 1 doivent :

  • équilibrer leur alimentation afin de recevoir tous les apports nutritionnels nécessaires à leur bonne santé et d’éviter les fluctuations trop importantes de leur glycémie;
  • faire de l’activité physique pour prévenir les complications cardiovasculaires de la maladie;
  • suivre une formation pour apprendre, entre autres, à s’administrer eux-mêmes de l’insuline, à utiliser un lecteur de glycémie, à calculer leurs doses d’insuline, et à prévenir et traiter l’hypoglycémie.

Le diabète de type 2, souvent associé à l’obésité, s’explique le plus souvent par l’apparition d’une résistance à l’insuline, c’est-à-dire une utilisation inefficace de l’insuline par les cellules. Pour contrer l’hyperglycémie qui en résulte, l’organisme réagit par une hypersécrétion (production anormalement élevée) d’insuline. Avec les années, le pancréas finit par s’épuiser et ne parvient plus à en sécréter une quantité suffisante. Il importe de savoir que : 

  • l’adoption de saines habitudes de vie (atteinte et maintien du poids santé, alimentation équilibrée et exercice physique) peut parfois suffire à corriger une hyperglycémie légère ou modérée;
  • lorsque les modifications du mode de vie ne donnent pas les résultats escomptés, le diabète de type 2 peut être traité à l’aide d’hypoglycémiants (médicament pris par voie orale ou injectable qui abaissent la glycémie);
  • le recours à l’insulinothérapie peut parfois s’avérer nécessaire afin de parvenir à une maîtrise adéquate de la glycémie. 

L’autosurveillance de la glycémie : c'est important!

Mesurer sa glycémie fait partie de la vie quotidienne d’une personne aux prises avec le diabète. Cette autosurveillance devient particulièrement importante pour les personnes qui doivent s’injecter de l’insuline. Elle permet de savoir si on est en hyperglycémie ou en hypoglycémie et d’ajuster les doses d’insuline en conséquence. 

On parle d’hypoglycémie lorsque le taux de sucre (glucose) dans le sang est insuffisant (moins de 4 mmol/L). Elle peut occasionner un large éventail de symptômes, par exemple la faim, des tremblements, de l’anxiété, la somnolence, la confusion et même la perte de conscience, si rien n’est fait. L’hypoglycémie constitue un problème réel, fréquent et sérieux, car elle peut, dans les cas les plus graves, provoquer le décès.

L’autosurveillance de la glycémie s’effectue au moyen d’un petit appareil portatif appelé 
lecteur de glycémie ou « glucomètre ». Il existe de nombreux modèles de lecteurs de glycémie sur le marché, chacun offrant des fonctionnalités particulières. Votre pharmacien de famille peut vous aider à choisir l’appareil approprié en fonction de vos besoins et vous expliquer son fonctionnement.

L’Association canadienne du diabète suggère de mesurer la glycémie :

  • au moins trois fois par jour pour les personnes atteintes de diabète de type 1; il en est de même pour les personnes atteintes de diabète de type 2 qui s’injectent de l’insuline plus d’une fois par jour;
  • au moins une fois par jour pour les personnes atteintes de diabète de type 2 qui suivent un traitement pharmacologique incluant une dose d’insuline par jour. 

Le suivi de la glycémie permet de vérifier si le traitement régularise efficacement la glycémie et, par conséquent, de savoir s’il faut modifier l’apport en insuline. Il importe de consigner les résultats des mesures de la glycémie, car ils sont très utiles pour la personne traitée à l’insuline, le médecin traitant et les autres professionnels de la santé impliqués dans le suivi. 

L’insuline : comment se l’injecter?

Il existe différentes sources (humaine ou analogues) et différents types (classés selon leur rapidité d’action) d’insuline, dont le choix incombe au médecin traitant. Les produits d'insuline peuvent avoir une durée d’action ultra-rapide, rapide, intermédiaire ou lente. Parfois, un même produit combine deux sortes d’insuline différentes, pour une meilleure couverture des besoins en insuline. 

Les injections d’insuline se font par voie sous-cutanée (sous la peau). Il est facile de se les administrer soi-même après avoir pris connaissance des consignes appropriées. De nos jours, la plupart des gens s’injectent de l’insuline à l’aide d’un petit dispositif portatif, discret et facile à utiliser appelé « stylo-injecteur ». Ce dispositif contient une cartouche d’insuline, et on doit y apposer une aiguille avant de réaliser l’injection. Il n’y a pas lieu de craindre la douleur liée à l’injection, car les aiguilles utilisées sont courtes et fines.

Les principaux sites d’injection d’insuline sont :

  • la partie externe des avant-bras;
  • l’abdomen, à au moins 5 cm de distance du nombril;
  • la partie externe des cuisses;
  • la partie supérieure externe des fesses.

Le fait d’injecter toujours au même endroit peut entraîner la formation de petits amas graisseux (nodules), lesquels sont causés par la lipodystrophie. Ces nodules peuvent être disgracieux et nuire à l’absorption de l’insuline. Il est important qu’on vous enseigne la bonne technique d’injection de l’insuline pour éviter tout désagrément. 

De plus en plus de personnes atteintes de diabète de type 1 se tournent vers la pompe à insuline comme mode d’administration de l’insuline. Il s’agit d’un petit dispositif électronique, à peu près de la taille d’un téléphone portable, qui peut être porté facilement à la ceinture, dans la poche, ou encore attaché à une bretelle de soutien-gorge. La pompe reproduit le fonctionnement d’un pancréas sain grâce à une injection continue d’insuline sous-cutanée (insuline basale) et de doses supplémentaires (bolus) à la demande (lors des repas ou d’une hyperglycémie). 

L’insuline : comment la conserver?

Les fioles d’insuline qui n’ont pas été ouvertes doivent être conservées au réfrigérateur, à une température se situant entre 2 et 8 °C. Il est important de les garder à l’abri des sources directes de chaleur et de lumière, et de ne jamais les conserver au congélateur. Si le produit gèle ou qu’il est exposé à une chaleur excessive, il doit être jeté. Il en est de même pour un produit qui aurait changé de couleur ou d’apparence.

Les fioles entamées, quant à elles, peuvent être conservées au réfrigérateur ou non (à une température se situant habituellement entre 15 et 30 °C) pour une période pouvant aller jusqu’à un mois. La durée de conservation varie selon les marques de produits; voilà pourquoi vous devez vous informer auprès de votre pharmacien ou lire les instructions du fabricant pour connaître les modalités de conservation exactes. 

L’insuline ne doit jamais être exposée à des variations extrêmes de température ou d’humidité. Par conséquent, il ne faut pas la garder dans la voiture ou dans une salle de bain, par exemple. De plus, il ne faut jamais utiliser une insuline dont la date de péremption est dépassée. 

Services en pharmacie

Pour bien des gens, l’insuline fait partie intégrante des modalités de traitement du diabète. L’insulinothérapie demande de la rigueur et de bonnes connaissances. N’hésitez pas à adresser toutes vos questions ou vos préoccupations à votre pharmacien de famille.

Si vous vivez avec le diabète, il est primordial que votre glycémie soit bien maîtrisée. Si vous avez du mal à atteindre les cibles glycémiques convenues avec votre professionnel de la santé ou si vous avez des épisodes d'hyperglycémie ou d'hypoglycémie, consultez votre pharmacien de famille. Il pourra vous aider à atteindre vos objectifs en vous prodiguant des conseils et en vous proposant des modifications à votre thérapie médicamenteuse, s’il y a lieu.

De plus, plusieurs pharmacies affiliées à Uniprix offrent des services de mesure de la glycémie ainsi que des consultations privées pour le suivi du diabète. Informez-vous.

*Certaines conditions doivent toutefois être respectées. Des frais peuvent s'appliquer. Informez-vous auprès de l'équipe du laboratoire pour plus de détails. Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Ils n'offrent les services reliés qu'en agissant au nom d'un pharmacien-propriétaire.

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.