Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
11 décembre 2014

L’alcool durant la grossesse : un pari risqué

Vous êtes enceinte, ou vous souhaitez le devenir, et vous vous interrogez sur les risques liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse? Départagez le vrai du faux afin de prendre les bonnes décisions pour vous et votre bébé.

Des certitudes

Une chose est sûre : l’alcool bu par la femme enceinte traverse le placenta. Cette substance toxique se transmet donc du sang de la femme à celui du fœtus.  

La consommation d’alcool peut donc avoir des effets néfastes durant la grossesse, et ce, autant pour la mère que pour l’enfant.
    
Femme enceinte : Les risques d’avortement spontané, de naissance prématurée et de bébé mort-né augmentent.

Bébé : Augmentation des risques de malformations, de déficit intellectuel, de difficultés d’apprentissage, de troubles du comportement, de retard dans la croissance et de problèmes à sociabiliser.

Par ailleurs, les risquent vont de pair avec la quantité d’alcool consommée. Plus on boit lors d’une seule occasion et plus on boit fréquemment, plus les conséquences fâcheuses risquent d’augmenter.

On ne peut éviter certaines anomalies génétiques comme la trisomie 21. Par contre, les anomalies liées à la consommation d’alcool sont tout à fait évitables.  

Ce que l’on ne sait pas…

Il ne fait aucun doute que boire de l’alcool comporte des risques importants pour une femme enceinte. Or, les études scientifiques n’ont pas pu établir à ce jour quelle quantité d’alcool peut être consommée sans risque.

Pour le bien-être de la mère et du bébé, on recommande donc de ne pas boire, et ce, quel que soit le stade de la grossesse ou encore le type d’alcool et la quantité consommée.

Comme il est difficile de savoir précisément le moment de la fécondation, diverses instances comme le ministère de la Santé et des Services sociaux, la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada et Éduc’alcool conseillent aux futures mères de modifier leur consommation d’alcool, dès l’instant où elles planifient avoir un bébé.

Pour vous encourager

Vous avez décidé de ne pas boire pour multiplier les chances d’avoir un bébé en santé? Voici quelques trucs qui vous aideront dans votre démarche :

  • Trouvez des recettes de cocktails non alcoolisés pour pouvoir célébrer avec votre entourage lors des grandes occasions;
  • Plutôt que de boire de l’alcool pour vous détendre, choisissez des activités de relaxation sans danger, telles que prendre un bain, lire, vous faire masser, etc.;
  • Parlez de votre décision à votre conjoint et à vos proches. Ils pourront ainsi respecter votre choix et vous aider dans votre démarche.

Besoin de ressources?

Si vous avez d’autres questions à ce sujet, parlez-en à votre pharmacien de famille! Il se fera un plaisir de vous conseiller ou de vous référer vers la bonne ressource.

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.