Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
29 septembre 2016

Gastro-entérite chez le nourrisson : hydrater, bien hydrater

La gastro-entérite, une infection en apparence bien banale, peut comporter certains risques, surtout chez les personnes les plus vulnérables. Il faut savoir qu’en raison de la déshydratation qu’elle entraîne, la gastro-entérite peut avoir des conséquences graves, particulièrement chez les nourrissons. Il est primordial de remplacer rapidement les pertes d’eau et de sels minéraux provoquées par la diarrhée, les vomissements et la fièvre pour éviter les complications.

Des symptômes connus

La gastro-entérite est une maladie très contagieuse  causée le plus souvent par un virus. Cela dit, elle peut aussi être attribuable à une infection bactérienne ou parasitaire du tube digestif. Rappelons-en les principaux symptômes : selles molles ou liquides, nausées, vomissements, fièvre, crampes abdominales, perte d’appétit, mal de tête et sensation de malaise général.

Surveiller les signes de déshydratation

Nous avons tendance à sous-estimer la déshydratation chez les personnes atteintes d’une gastro-entérite. Pourtant, elle peut être fatale. N’oublions pas qu’un humain adulte ne peut survivre plus de quatre jours sans boire. Chez les enfants et plus encore chez les nourrissons, la déshydratation se produit plus rapidement. C’est pourquoi il faut demeurer attentif aux moindres signes de détérioration de l’état de santé et de déshydratation.

Signes de déshydratation
Voici les signes de déshydratation auxquels il faut demeurer attentif chez un nourrisson qui a la diarrhée, qui vomit ou qui ne boit pas :  

  • Fontanelle creuse
  • Absence de larmes
  • Augmentation de la soif
  • Perte de poids
  • Teint pâle ou grisâtre
  • Diminution des urines
  • Urines foncées
  • Peau et muqueuses sèches (ex. : bouche et langue)
  • Pouls rapide
  • Comportement anormal (ex. : somnolence, irritabilité)
  • Faiblesse
  • Yeux creux ou cernés

Si vous notez certains de ces signes chez votre enfant, vous devez consulter rapidement un médecin, car la déshydratation chez un bébé constitue une urgence médicale. 

Déshydratation : comment y remédier?

Si votre bébé a contracté une gastro-entérite, vous devez commencer la réhydratation sans tarder. Rendez-vous à la pharmacie la plus près pour vous procurer une solution de réhydratation orale, qui contient les bonnes proportions en eau, en électrolytes et en sucre. Plusieurs solutions de réhydratation existent sur le marché. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien pour savoir laquelle saura le mieux répondre aux besoins de votre enfant.

On recommande de donner la solution de réhydratation en petites quantités, à plusieurs reprises chaque heure.

Âge

Quantités recommandées 

(solution de réhydratation)

Moins de 6 mois 30 à 90 ml/h
De 6 à 24 mois 90 à 125 ml/h
Plus de 24 mois 125 à 250 ml/h

Si les vomissements recommencent, diminuez les quantités pour éviter de stimuler l’estomac de façon excessive, mais poursuivez la réhydratation. Si nécessaire, employez une cuillère ou une pipette pour donner la solution à votre enfant. 

En plus de la solution de réhydratation, continuez de lui donner son lait (préparation ou lait maternel). Réintroduisez progressivement les autres aliments lorsque votre enfant ne vomit plus ou vomit très peu.

Si, malgré tous vos efforts, l’état de votre bébé ne s’améliore pas au bout de 12 heures, consultez un médecin en urgence.

Déshydratation : les erreurs à éviter

  • Penser que ça va passer tout seul. La pensée magique ne fonctionne pas. Votre petit dépend entièrement de vous pour sa réhydratation. Vous devez donc veiller à ce qu’il boive suffisamment pendant toute la durée de sa gastro-entérite.
  • Ne donner que de l’eau à votre enfant. Il a besoin d’un supplément de sels minéraux (électrolytes) et de sucre pour se réhydrater correctement. Sans apport complémentaire en sodium, votre bébé pourrait souffrir d’une hyponatrémie, c’est-à-dire une chute de la concentration de sodium dans le sang. Celle-ci peut provoquer un œdème cérébral, un coma ou une hypertension intracrânienne.
  • Donner des liquides sucrés (boissons gazeuses ou jus de fruits) à votre bébé. Ils aggravent la diarrhée, donc favorisent la déshydratation. Seules les solutions de réhydratation conviennent pour les bébés. 
  • Arrêter d’allaiter votre bébé. Le lait maternel contient des anticorps qui aideront votre enfant à surmonter la maladie. Vous pouvez offrir à votre bébé de la solution de réhydratation entre les tétées. 
  • Offrir un médicament contre la diarrhée ou les vomissements sans consulter un professionnel de la santé. On ne doit donner des médicaments contre les vomissements ou la diarrhée à un nourrisson que sur recommandation médicale. 


Services en pharmacie

Votre bébé est malade et vous avez besoin de conseils? Venez rencontrer votre pharmacien de famille. Il est là pour vous

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.