Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
16 novembre 2015

En cas de douleur… Chaud ou froid?

Vous avez mal? Vous avez des crampes, des spasmes musculaires ou des douleurs articulaires? Vous souffrez d’une entorse, d’une élongation musculaire ou d’une déchirure? Quand faut-il appliquer de la chaleur ou mettre de la glace? Lisez ce qui suit pour le découvrir!

La thermothérapie 

La thérapie par la chaleur favorise la guérison des tissus et procure un soulagement. Plus concrètement, elle :

  • dilate les vaisseaux sanguins et, par conséquent, augmente la circulation sanguine;
  • favorise l’activité cellulaire;
  • relâche les muscles;
  • accroît l’élasticité des tissus;
  • diminue la douleur.

Un bain chaud, une compresse ou une bouillotte chaude peuvent donc être employés lorsque surviennent des crampes musculaires ou menstruelles, des spasmes musculaires, des courbatures, des douleurs et raideurs musculaires ou arthritiques.

La cryothérapie

La thérapie par le froid, quant à elle, produit ses effets dans la région où la glace est appliquée. Elle réussit à apaiser la douleur, car elle :

  • ralentit la circulation sanguine;
  • réduit l’inflammation;
  • minimise les spasmes musculaires; 
  • procure un effet anesthésiant en ralentissant momentanément la conduction nerveuse.

Par conséquent, les compresses de gel froides et les sacs de pois congelés sont à privilégier lorsque l’on a une entorse, une déchirure, une élongation, une ecchymose, une brûlure mineure, une piqûre d’insecte ou un mal de tête.

Important!
On doit éviter la thérapie par le froid lorsqu’on a des plaies, car cela pourrait nuire à la guérison et à la cicatrisation.

Combien de temps? À quelle fréquence?

Que notre blessure requière un traitement par la chaleur ou par le froid, dans les deux cas, on appliquera la compresse sur la région blessée de 10 à 15 minutes, toutes les 1 à 2 heures durant les 2 premiers jours. Toutefois, il est important de ne pas appliquer la compresse directement sur la peau afin d’éviter d’endommager la peau. On suggère donc, par exemple, d’emballer la compresse dans une serviette. 

D’autres solutions?

Certains médicaments en vente libre  peuvent également être pris afin de soulager la douleur.   Selon notre type de douleur, les analgésiques renfermant de l’acétaminophène ou les anti-inflammatoires, tels que l’ibuprofène, peuvent être pris durant un maximum de 2 à 3 jours. 

Des produits topiques peuvent aussi être utilisés pour soulager la douleur localement, par exemple des crèmes ou onguents à base de camphre, menthol, salicylate de triéthanolamine, salicylate de méthyle, etc. Plusieurs formulations sont offertes sur le marché : inodores, sensation de froid, sensation de chaleur, entre autres. Néanmoins, il faut se rappeler qu’on doit seulement les appliquer sur une peau intacte sans déchirure.

Services en pharmacie

Votre pharmacien de famille  est en mesure de vous prodiguer des conseils de premiers soins pour tous les types de blessures. Consultez-le, c’est ce qui donne un sens à son travail.

 

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.