Pharmacie Uniprix - Logo
  0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

Connexion
  Créer un compte Mot de passe oublié ?
15 avril 2014

Quiz : Manger et bouger pour être en santé

On le sait tous, l’activité physique et l’alimentation jouent un rôle primordial dans le maintien d’une bonne santé. Voici quelques questions que vous vous posez peut-être sur le sujet, et les réponses à ces questions!

Q1. Combien de pas par minute faut-il faire pour que ce soit considéré comme un exercice?

Cent (100) pas/minute.

Q2. La transpiration est-elle un bon indicateur de l’intensité de l’effort?

Non, la transpiration varie d’une personne à l’autre et ce n’est pas un facteur valable pour évaluer la qualité de l’effort. On doit plutôt se fier à l’essoufflement, et ce dernier doit être léger, pour qu’on soit encore capable de parler tout en ayant un débit plus saccadé.

Q3. Après 15 jours d’inactivité, le corps commence à perdre ses acquis, n’est-ce pas?

En effet, on ne peut pas emmagasiner les bienfaits reliés à l’activité physique. Mieux vaut donc bouger régulièrement afin de garder la forme (30 minutes / 5 fois par semaine).

Q4. Quels sont les ingrédients qui font que certains aliments (croustilles et autres « gâteries ») sont si satisfaisants et irrésistibles?

Ce sont surtout : le gras, le sel, le sucre.

Il est prouvé que le gras, le sucre et le sel sont les trois ingrédients qui rendent les aliments irrésistibles et satisfaisants. La dopamine, surnommée l’« hormone du plaisir », sécrétée notamment lors de l’ingestion d’aliments qui nous font saliver, joue un rôle important sur le plan psychologique dans le phénomène de gourmandise. La dopamine est reliée au sentiment de récompense, de satisfaction; elle est responsable de la dépendance aux drogues, à la nicotine et à l’alcool, et elle agit également sur l’alimentation.

Ainsi, lorsqu’on consomme du sucre, du sel ou du gras, une poussée de dopamine se produit. Et cette poussée de dopamine est encore plus prononcée lorsqu’on combine deux de ces éléments de tentation, par exemple sucre et matières grasses (ce qu’on retrouve dans la crème glacée!). Dans ce cas, le ventre ou… le cerveau en redemande presque inévitablement!

En outre, pendant les vacances, et notamment pendant la période des fêtes de fin d’année, nous sommes souvent appelés à manger davantage, et moins sainement. Voici quelques conseils pour éviter de vous suralimenter ou de mal manger durant les périodes de réjouissances.

  • Mangez une collation (fruit+yogourt ou légumes+fromage) avant de vous rendre à une soirée : cela vous évitera de vous précipiter sur les canapés dès votre arrivée!
  • Prenez un verre d’eau comme première consommation : vous minimiserez ainsi les effets de l’alcool sur un estomac vide et vous serez moins porté(e) à manger (car l’alcool stimule l’appétit!).
  • Durant les repas, mangez de tout mais en petites portions. Abordez les repas comme si c’était des dégustations!
  • Écoutez vos signes de satiété. Posez-vous la question : « Est-ce que j’ai encore faim? »
  • Entre les repas et les soirées prévues, bougez, faites du sport, de l’activité physique!

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l'exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.

Le site www.uniprix.com aborde des sujets liés à la santé. Validés par des experts, ses textes constituent une source d'information fiable au moment de leur diffusion. Ils ne remplacent en aucun cas l'opinion d'un professionnel de la santé. Uniprix inc. et ses pharmaciens affiliés n'engagent leur responsabilité d'aucune manière en rendant disponible cette information sur ce site Web.