Lexique des médicaments

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Cette association médicamenteuse, utilisée pour soigner une pression artérielle élevée, contient 2 ingrédients actifs : le lisinopril et l'hydrochlorothiazide.

Le lisinopril appartient à la classe des médicaments appelés inhibiteurs de l'ECA. Il contribue à abaisser la pression artérielle en relâchant les vaisseaux sanguins et en réduisant la charge de travail du cœur. L'hydrochlorothiazide appartient à la famille des médicaments appelés diurétiques (des pilules qui augmentent l'excrétion de l'urine) et il contribue à prendre en charge la pression artérielle en éliminant l'excès de sel et d'eau.

Il peut s'écouler entre 2 et 4 semaines avant de recueillir tous les bénéfices de ce médicament.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées pour tous les troubles mentionnés dans cet article. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Une fois la dose de chaque composante (le lisinopril et l'hydrochlorothiazide) qui permet le mieux de maîtriser votre pression artérielle a été déterminée, on peut commencer à prendre les comprimés de l'association médicamenteuse.

La dose recommandée varie selon les cas :

  • lisinopril 10 mg - hydrochlorothiazide 12,5 mg : 1 comprimé une fois par jour ;
  • lisinopril 20 mg - hydrochlorothiazide 12,5 mg : 1 ou 2 comprimés une fois par jour ;
  • lisinopril 20 mg - hydrochlorothiazide 25 mg : 1 ou 2 comprimés une fois par jour.

Ce médicament peut être pris avec ou sans aliments. Avalez le comprimé avec un verre d'eau. Essayez de prendre votre comprimé à la même heure chaque jour, de préférence le matin.

Des doses plus faibles peuvent être utilisées pour les personnes qui prennent d'autres médicaments qui abaissent la pression artérielle ou qui sont atteintes de maladie rénale.

N'arrêtez pas de prendre vos comprimés sauf si c'est votre médecin qui vous le recommande.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

10/12,5 mg
Chaque comprimé rond, biconvexe, de couleur pêche, portant l'inscription « LHZT » tracée en creux au-dessus de « 10 » sur une face et la lettre « G » sur l'autre, contient 10 mg de lisinopril et 12,5 mg d'hydrochlorothiazide. Ingrédients non médicinaux : phosphate de calcium dibasique, oxyde de fer rouge, oxyde de fer jaune, stéarate de magnésium, mannitol, amidon et talc.

20/12,5 mg
Chaque comprimé rond, biconvexe, blanc, portant l'inscription « LHZT » tracée en creux au-dessus de « 20 » sur une face et la lettre « G » sur l'autre, contient 20 mg de lisinopril et 12,5 mg d'hydrochlorothiazide. Ingrédients non médicinaux : phosphate de calcium dibasique, stéarate de magnésium, mannitol, amidon et talc.

20/25 mg
Chaque comprimé rond, biconvexe, de couleur pêche, portant l'inscription « LHZT » tracée en creux au-dessus de « 20 » sur une face et la lettre « G » sur l'autre, contient 20 mg de lisinopril et 25 mg d'hydrochlorothiazide. Ingrédients non médicinaux : phosphate de calcium dibasique, oxyde de fer rouge, oxyde de fer jaune, stéarate de magnésium, mannitol, amidon et talc.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer l'association médicamenteuse lisinopril - hydrochlorothiazide dans les circonstances ci-après :

  • une allergie au lisinopril, à l'hydrochlorothiazide ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • une allergie à d'autres médicaments dérivés des sulfamides;
  • une grossesse ou un projet de grossesse;
  • une incapacité ou une difficulté à produire de l'urine;
  • des antécédents d'angio-œdème après la prise d'un inhibiteur ECA (par ex. le captopril, l'énalapril, le fosinopril, le lisinopril, le ramipril);
  • un angio-œdème héréditaire (une grave réaction allergique qui provoque une enflure des mains, des pieds, des chevilles, du visage, des lèvres, le la bouche ou de la gorge) ou un angio-œdème de cause inconnue.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent. Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une toux;
  • de la diarrhée;
  • des étourdissements ou une sensation de tête légère;
  • une dysfonction érectile (de la difficulté à obtenir ou maintenir une érection);
  • des maux de tête;
  • de l'indigestion;
  • une pression artérielle basse;
  • de la nausée;
  • un engourdissement ou des fourmillements dans les doigts ou les orteils;
  • une éruption cutanée;
  • de la fatigue;
  • une infection des voies respiratoires supérieures;
  • des vomissements;
  • de la faiblesse (force décroissante).

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne consultez pas votre médecin ou si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • un évanouissement;
  • des signes d'atteinte hépatique comme des symptômes de type viral (par ex. une fièvre, de la fatigue, des douleurs musculaires, une éruption cutanée, une enflure des ganglions de la gorge, de la nausée, des vomissements, une perte d'appétit), le jaunissement de la peau et du blanc des yeux ou une démangeaison;
  • des signes d'un faible nombre de globules blancs comme des maux de gorge ou une fièvre.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • une difficulté respiratoire accompagnée ou non d'une enflure du visage, des lèvres, de la langue et/ou de la gorge;
  • une grave démangeaison cutanée accompagnée d'élevures;
  • des signes d'angio-œdème comme une enflure soudaine des mains, des pieds, des chevilles, du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Traitement de désensibilisation contre les allergies : avertissez votre médecin de tout traitement présent ou futur de désensibilisation contre une allergie. Le traitement de désensibilisation réduit les effets de l'allergie (par ex. la réaction à des piqûres d'abeille ou de guêpe) mais parfois, il peut provoquer une réaction allergique plus grave si vous prenez des inhibiteurs ECA pendant le traitement de désensibilisation.

Angio-œdème : l'angio-œdème est une réaction allergique grave qui provoque une enflure des mains, des pieds, des chevilles, du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge. Si l'un de ces symptômes survient pendant votre traitement par l'association médicamenteuse lisinopril - hydrochlorothiazide, cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux. Vous devriez éviter de prendre tout autre médicament de la famille des inhibiteurs ECA. Les personnes ayant subi un angio-œdème provoqué par d'autres substances risquent d'être exposées à un risque accru d'angio-œdème lorsqu'elles prennent un inhibiteur ECA.

Cholestérol : l'hydrochlorothiazide peut causer l'élévation du taux de cholestérol et de triglycérides. En cas d'hypercholestérolémie, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Diabète : en cas de diabète, votre médecin devrait surveiller étroitement votre état de santé pendant que vous suivez un traitement par l'association lisinopril - hydrochlorothiazide, étant donné que ce médicament peut influer sur l'équilibre de votre sucre sanguin.

Somnolence ou vigilance réduite : l'association lisinopril-hydrochlorothiazide peut entraîner des étourdissements ou de la fatigue et il est donc déconseillé d'accomplir des tâches qui exigent une attention particulière, comme conduire ou utiliser des machines, jusqu'à ce que vous ayez déterminé la façon dont votre médicament agit sur vous.

Équilibre des fluides et des électrolytes : une élévation du taux de potassium est susceptible de se produire parmi certaines personnes qui prennent ce médicament. Les taux d'électrolytes comme le calcium, le potassium, le sodium, le magnésium et le chlorure peuvent être influencés par un traitement à base d'hydrochlorothiazide. Votre médecin vérifiera périodiquement si l'équilibre entre ces diverses substances est constant en demandant des analyses sanguines. Les signes ou les symptômes précurseurs d'un déséquilibre liquidien et électrolytique comprennent :

  • de la confusion
  • la somnolence,
  • une sécheresse de la bouche,
  • de la léthargie,
  • une pression artérielle basse,
  • de la douleur musculaire ou des crampes,
  • une fatigue musculaire,
  • de la nausée,
  • des battements de cœur accélérés,
  • de l'agitation.
  • des convulsions,
  • de la soif,
  • des vomissements,
  • de la faiblesse.

Goutte : une élévation du taux d'acide urique sanguin ou la goutte (un type d'arthrite qui provoque des crises graves et soudaines de douleurs articulaires accompagnées de rougeur, chaleur et gonflement de la région affectée) peut survenir chez certaines personnes qui utilisent l'hydrochlorothiazide.

Maladie du cœur ou des vaisseaux sanguins : en cas d'un rétrécissement aortique (sténose aortique) ou d'un rétrécissement de l'artère rénale (sténose de l'artère rénale), ou encore d'un épaississement du muscle cardiaque (myocardiopathie hypertrophique), discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Fonction rénale : on a constaté des changements dans la fonction rénale de certaines personnes (par ex. les personnes dont les vaisseaux sanguins des reins sont étroits ou celles souffrant d'insuffisance cardiaque congestive grave). L'association lisinopril - hydrochlorothiazide peut être à l'origine de quantités d'urine anormalement basses ou d'une absence totale d'écoulement d'urine. L'utilisation de diurétiques (des pilules qui augmentent l'excrétion de l'urine) ou d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peut aggraver le risque de dysfonction rénale chez les personnes déjà exposées à ce risque. Votre médecin vérifiera de façon périodique votre fonction rénale grâce à des analyses sanguines.

Fonction hépatique : dans de rares cas, l'association lisinopril - hydrochlorothiazide peut affecter le foie, provoquant un jaunissement de la peau ou du blanc des yeux (jaunisse) et une inflammation du foie. Parmi les signes de changements de la fonction hépatique figurent des symptômes de type viral (par ex. une fièvre, un malaise, des douleurs musculaires, une éruption cutanée, un gonflement des ganglions, une douleur abdominale, de la nausée, des vomissements, une perte d'appétit), un jaunissement de la peau ou du blanc des yeux ou encore des démangeaisons.

Pression artérielle basse : de temps à autre, la pression artérielle est susceptible de chuter plus bas qu'escompté après la prise de ce médicament. Cette baisse se produit généralement après la première ou deuxième dose ou quand la dose est augmentée. La pression artérielle descend d'autant plus volontiers si vous prenez des diurétiques (des pilules qui augmentent l'excrétion de l'urine), si vous avez un apport réduit en sel, si vous subissez une dialyse, si vous êtes en proie à une diarrhée ou à des vomissements, ou en cas de transpiration excessive et un apport de liquide insuffisant. Si une perte de connaissance ou une sensation de tête légère est imputable à une pression artérielle basse, entrez en contact avec un médecin.

Faible nombre de globules blancs : votre médecin pourrait surveiller de temps en temps votre nombre de globules blancs au moyen d'analyses de sang car certaines personnes prenant ce médicament ont signalé un faible nombre de globules blancs.

Intervention chirurgicale ou anesthésie : dites à votre médecin ou votre dentiste que vous prenez l'association lisinopril - hydrochlorothiazide avant que l'on vous fasse une anesthésie locale ou générale. Lorsqu'il est associé à certains produits anesthésiants, ce médicament peut provoquer une chute temporaire de la pression artérielle.

Grossesse : les femmes enceintes ne devraient pas prendre ce médicament. Si une grossesse advenait pendant que vous prenez ce médicament, arrêtez de le prendre et entrez immédiatement en contact avec votre médecin.

Allaitement : on ignore si le lisinopril passe dans le lait maternel. L'hydrochlorothiazide passe dans le lait maternel. Les femmes ne devraient pas allaiter quand elles prennent l'association lisinopril - hydrochlorothiazide.

Enfants : ni l'innocuité ni efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants. Son emploi n'est pas recommandé pour cette catégorie d'âge.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre l'association médicamenteuse lisinopril - hydrochlorothiazide et l'un des agents ci-après :

  • l'alcool;
  • les antidiabétiques (par ex. l'insuline, la metformine, le glyburide);
  • les barbituriques (par ex. le phénobarbital);
  • les corticostéroïdes (par ex. la prednisone);
  • la d-tubocurarine;
  • les diurétiques (des pilules qui augmentent l'excrétion de l'urine);
  • le lithium;
  • les médicaments qui augmentent le taux de potassium (par ex. les suppléments de potassium, les succédanés de sel contenant du potassium);
  • les médicaments qui abaissent la pression artérielle (par ex. les bêtabloquants);
  • les narcotiques (par ex. la codéine, l'oxycodone);
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS (par ex. l'ibuprofène, l'indométacine, le naproxène);
  • les diurétiques d'épargne potassique (par ex. la spironolactone, l'amiloride, le triamtérène).

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin peut vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments,
  • remplacer l'un des médicaments par un autre,
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux,
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l’exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.