0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

English
 

Lexique des médicaments

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La ciprofloxacine est un antibiotique qui appartient à la famille des médicaments appelés quinolones. Elle s'utilise pour soigner les infections causées par certaines bactéries. La ciprofloxacine est le plus souvent utilisée pour soigner les infections de la peau, des sinus, des os, du poumon, de l'abdomen, du rein, de la prostate et de la vessie.

Elle sert aussi à soigner quelques infections transmissibles sexuellement, quelques formes de diarrhées d'origine infectieuse, et la fièvre typhoïde.
La ciprofloxacine à libération prolongée s'utilise pour soigner les infections de la vessie et des reins.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Comment doit-on employer ce médicament ?

Quand la ciprofloxacine, se donne par voie intraveineuse (dans une veine), la dose usuelle varie de 200 mg à 400 mg injectés toutes les 8 ou 12 heures. La dose exacte est déterminée en fonction du trouble qui est traité et d'autres facteurs.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière d'utiliser le médicament sans le consulter au préalable.

Ce médicament est toujours administré dans un milieu possédant un accès à de l’équipement stérile pour sa préparation, habituellement dans un hôpital. Si on vous traite à la maison, un professionnel de la santé ira chez vous pour préparer et installer chaque perfusion.

Il est très important que ce médicament soit donné conformément aux indications de votre médecin. Si vous manquez une injection de la ciprofloxacine, communiquez avec votre médecin aussitôt que possible pour fixer un autre rendez-vous pour recevoir votre injection.

Même si vous commencez à vous sentir mieux après avoir entrepris le traitement, il faut prendre la dose totale qui a été prescrite. Conservez la solution intraveineuse à la température ambiante, à l'abri de la lumière et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque mL de solution contient 2 mg de ciprofloxacine. Ingrédients non médicinaux : dextrose monohydraté, solution d’acide lactique, acide chlorhydrique dilué (0,1 N) et eau pour injection.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer la ciprofloxacine dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à d'autres antibiotiques de la famille des quinolones;
  • une allergie à la ciprofloxacine, ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • un traitement par la tizanidine en cours.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes employant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une douleur au lieu d'injection (lorsqu'il s'agit de la forme injectable);
  • une éruption cutanée (lorsqu'il s'agit de la forme injectable);
  • des étourdissements;
  • une gêne abdominale ou des gaz;
  • une perte d'appétit;
  • une légère diarrhée;
  • de la nausée;
  • une sensation de malaise généralisé;
  • une sensibilité accrue au soleil;
  • de la sudation;
  • un tintement dans les oreilles;
  • des troubles du sommeil;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.
Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • des anomalies du champ visuel;
  • des douleurs articulaires;
  • une douleur dans les épaules, les mains ou les mollets ou une inflammation ou une enflure à ces endroits;
  • une douleur, une enflure ou une rupture de tendon;
  • une douleur musculaire;
  • des engourdissements ou une douleur sous forme de brûlure et de picotements;
  • un évanouissement;
  • une fréquence cardiaque irrégulière ou rapide;
  • une grave gêne abdominale ou des crampes d'estomac ou une douleur;
  • des hallucinations (la perception de phénomènes qui n'existent pas en réalité);
  • une migraine;
  • des problèmes de coordination (une démarche instable);
  • des signes de dépression (par ex. un manque de concentration, des fluctuations pondérales, des troubles du sommeil, de l'indifférence à l'égard de nombreuses activités, des pensées suicidaires);
  • des signes de troubles hépatiques (par ex. de la nausée, des vomissements, de la diarrhée, une perte de l'appétit, une perte de poids, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine sombre, des selles claires);
  • des symptômes d'un taux de sucre sanguin élevé (par ex. des émissions de l'urine fréquentes, une soif accrue, un appétit excessif, une perte de poids inexpliquée, des plaies qui cicatrisent mal, des infections, une haleine fruitée);
  • des symptômes attribuables à une baisse du taux de sucre sanguin (par ex. des sueurs froides, une pâleur et une fraîcheur de la peau, des maux de tête, une accélération des battements cardiaques, de la faiblesse).

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • de la confusion ou une modification de la façon de penser;
  • des crises convulsives;
  • une diarrhée (liquide et aiguë, parfois sanglante);
  • des signes d’une réaction allergique importante (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, des nausées et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge);
  • des signes d’une réaction cutanée grave (par ex. la formation d’ampoules, une desquamation, une éruption cutanée sur une grande partie du corps, une éruption cutanée se propageant rapidement ou une éruption cutanée associée à une fièvre ou à une douleur musculaire ou articulaire).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Autres infections : l'emploi prolongé de la ciprofloxacine peut entraîner des infections à levures.

Changements du comportement et mouvements involontaires : ce médicament cause rarement des changements du comportement qui se manifestent par de l'agitation, de l'anxiété, de la confusion, de la dépression, des tremblements, des hallucinations et d'autres modifications de l'humeur. Si vous ressentez l'un de ces signes, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Convulsions : on a signalé, rarement, des convulsions chez des personnes qui ont pris ce médicament. Si vous avez des antécédents d’épilepsie ou d’affections médicales qui augmentent le risque de convulsions, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Si vous faites des crises d'épilepsie pendant que vous employez ce médicament, arrêtez de le prendre et sollicitez immédiatement des soins médicaux.

Diarrhée liée aux antibiotiques : ce médicament, comme tout autre antibiotique, peut causer un trouble potentiellement dangereux appelé colite pseudomembraneuse qui est lié à la prise des antibiotiques. Les symptômes comportent une expulsion brutale de selles liquides qui peuvent être sanglantes. Si vous observez ces symptômes, suspendez la prise de la ciprofloxacine et communiquez avec votre médecin au plus tôt.

Fonction hépatique : la ciprofloxacine peut réduire la fonction hépatique et provoquer une insuffisance hépatique. En cas de troubles hépatiques, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Si vous observez la survenue de symptômes de troubles hépatiques comme de la fatigue, une sensation de malaise, une perte de l'appétit, de la nausée, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine foncée, des selles claires, une douleur abdominale, ou une enflure et une démangeaison cutanée, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Fonction rénale : la présence d’une maladie rénale ou d’une réduction de la fonction rénale peut causer une accumulation de ce médicament dans l’organisme, provoquant l’apparition de réactions indésirables, car la ciprofloxacine est principalement éliminée du corps par les reins. Si votre fonction rénale est réduite ou si vous êtes atteint d’une maladie rénale, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Hypersensibilité au soleil : il y a de fortes chances pour que la peau des personnes qui emploient la ciprofloxacine devienne plus sensible aux coups de soleil. Évitez les expositions prolongées à la lumière du soleil, y compris celle des lampes solaires et des lits de bronzage. Si vous devez vous exposer au soleil, utilisez un écran solaire possédant un FPS d’au moins 15. Consultez votre médecin si vous subissez une importante réaction d’hypersensibilité au soleil.

Intolérance au saccharose: ce médicament est offert sous forme de suspension orale qui contient du saccharose. Les personnes atteintes d'un trouble héréditaire qui engendre une intolérance à certains sucres ne devraient pas utiliser la suspension orale.

Prolongation de l’intervalle QT : ce médicament peut prolonger la durée des battements cardiaques (un phénomène appelé prolongation de l’intervalle QT), comme l’a confirmé un test d’électrocardiographie (ou ECG). De très rares cas d’anomalie du rythme cardiaque ont été signalés pendant un traitement par la ciprofloxacine ; toutefois, les personnes concernées étaient - en règle générale - atteintes d’un trouble qui les prédisposait à une anomalie du rythme cardiaque ou prenaient d’autres médicaments qui peuvent accroître le risque d’une telle anomalie.

Si vous êtes atteint d’une maladie cardiaque ou d’anomalies du rythme cardiaque ou si vous prenez certains médicaments (par ex. le vérapamil, l’atazanavir),  discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Si vous ressentez des palpitations (battements cardiaques rapides ou irréguliers) ou avez des évanouissements, cessez de prendre la ciprofloxacine et communiquez immédiatement avec votre médecin.

Réactions allergiques : certaines personnes ont, bien que rarement, une réaction allergique à ce médicament. Parmi les signes d'une réaction allergique, on observe une grave éruption cutanée, une boursouflure du visage ou une difficulté respiratoire. Si vous ressentez l'un de ces symptômes, sollicitez immédiatement des soins médicaux.

Somnolence ou vigilance réduite: la ciprofloxacine pourrait altérer votre capacité à conduire un véhicule ou à faire fonctionner des machines, surtout lorsqu'elle est combinée à de l'alcool. Évitez de conduire un véhicule ou de faire fonctionner des machines jusqu'au moment où  vous aurez déterminé l’effet de ce médicament sur vos capacités de réaction mentale.

Tendinite : la ciprofloxacine pourrait augmenter la possibilité de dommages aux tendons. Les aînés qui ont recours à une corticothérapie sont plus susceptibles d'observer ces inflammations. Si une douleur survient dans les tendons, arrêtez le traitement par la ciprofloxacine, évitez de faire de l'exercice physique et consultez votre médecin.

Troubles neuromusculaires : l’utilisation de la ciprofloxacine peut causer de la faiblesse musculaire chez les personnes atteintes de myasthénie grave (un désordre auto-immun qui  provoque de la faiblesse musculaire). En cas de myasthénie, discuter avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Grossesse : ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si vous devenez enceinte pendant que vous prenez ce médicament, arrêtez immédiatement de le prendre et appelez votre médecin.

Allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel. Si vous employez la ciprofloxacine pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants et les adolescents âgés de moins de 18 ans.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la ciprofloxacine et l'un des agents ci-après :

  • l'abiratérone;
  • l'acide acétylsalicylique (AAS);
  • l'alfuzosine;
  • l'amantadine;
  • l'amiodarone;
  • l'anagrélide;
  • les antagonistes de la sérotonine (les médicaments anti-émétiques; par ex. le granisétron, l’ondansétron);
  • les antiacides qui renferment de l'hydroxyde d'aluminium, du calcium et de l'hydroxyde de magnésium (prenez ces produits plus de 6 heures avant ou plus de 2 heures après la ciprofloxacine);
  • les antibiotiques macrolides (par ex. la clarithromycine, l'érythromycine);
  • les antidépresseurs tricycliques (p. ex.  l'amitriptyline, la clomipramine, la désipramine, la trimipramine);
  • les antifongiques dont le nom se termine en « azole » (par ex. l'itraconazole, le kétoconazole, le voriconazole);
  • les antihistaminiques (par ex. la cétirizine, la doxylamine, la diphenhydramine, l'hydroxyzine, la loratadine);
  • les antipsychotiques (par ex. la chlorpromazine, la clozapine, l'halopéridol, l'olanzapine, la quétiapine, la rispéridone);
  • l'apomorphine;
  • l'atorvastatine;
  • la bendamustine;
  • le bosutinib;
  • la caféine;
  • certains médicaments qui règlent le rythme cardiaque;
  • la carbamazépine;
  • le carvédilol;
  • l'hydrate de chloral;
  • la chloroquine;
  • le cisapride;
  • les corticostéroïdes en inhalation (par ex. le budésonide, le ciclésonide, la fluticasone);
  • les corticostéroïdes oraux (par ex. la dexaméthasone, l'hydrocortisone, la prednisone);
  • la cyclosporine;
  • la dacarbazine;
  • le darunavir;
  • le dasatinib;
  • la dexaméthasone;
  • le dipyridamole;
  • le disopyramide;
  • le dompéridone;
  • la doxorubicine;
  • la dronédarone;
  • la duloxétine;
  • la famotidine;
  • la flécaïnide;
  • la flutamide;
  • le formotérol;
  • la galantamine;
  • les inhibiteurs de la protéase du VIH (par ex. l’atazanavir, l'indinavir, le ritonavir, le saquinavir);
  • les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS, par ex. le citalopram, la duloxétine, la fluoxétine, la paroxétine, la sertraline);
  • les inhibiteurs de la tyrosine kinase (par ex. le dasatinib, le nilotinib, l’imatinib, le sunitinib);
  • l'indapamide;
  • l'insuline;
  • le jus de pamplemousse;
  • la lidocaïne;
  • le lithium;
  • la maprotiline;
  • les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS par ex. l'ibuprofène, le naproxène);
  • les médicaments antirétroviraux tamponnés comme la didanosine (prenez ces produits plus de 6 heures avant ou plus de 2 heures après la ciprofloxacine);
  • la méfloquine;
  • la mélatonine;
  • la méthadone;
  • le méthotrexate;
  • la mexilétine;
  • la mifepristone;
  • la mirtazapine;
  • les multivitamines et minéraux contenant les vitamines A et E;
  • les multivitamines qui renferment du fer (prenez ces produits plus de 6 heures avant ou plus de 2 heures après la ciprofloxacine);
  • le mycophénolate;
  • la néfazodone;
  • le nelfinavir;
  • les œstrogènes (l’estradiol, les œstrogènes équins conjugués, les œstrogènes estérifiés, l’estropipate);
  • l'oméprazole;
  • l'octreodtide;
  • l'oxycodone;
  • la palipéridone;
  • la pentamidine;
  • la pentoxifylline;
  • la phénytoïne;
  • le pimozide;
  • le probénécide;
  • la procaïnamide;
  • la progestérone;
  • la propafénone;
  • le propranolol;
  • la prazosine;
  • la rasagiline;
  • le romidepsine;
  • le ropinirole;
  • le roflumilast;
  • le quinapril;
  • la quinidine;
  • la quinine;
  • les autres antibiotiques de la classe des quinolones (par ex. la norfloxacine, l’ofloxacine);
  • la rifampine;
  • le ropinirole;
  • le millepertuis;
  • le sévélamer;
  • le picosulfate de sodium;
  • le sotalol;
  • le sildénafil;
  • le sucralfate (prenez ces produits plus de 6 heures avant ou plus de 2 heures après la ciprofloxacine) ;
  • le sulfaméthoxazole;
  • les sulfonylurées (par ex. le gliclazide, le glyburide);
  • le sunitinib;
  • les suppléments de calcium et les multivitamines qui renferment du calcium (prenez ces produits plus de 6 heures avant ou plus de 2 heures après la ciprofloxacine);
  • les suppléments de fer (par ex. le fumarate ferreux, le gluconate ferreux, le sulfate ferreux : ne pas prendre ces produits pendant au moins les 6 heures qui précèdent et les 2 heures qui suivent la prise de ciprofloxacine);
  • les suppléments de magnésium (par ex. hydroxyde de magnésium, oxyde de magnésium);
  • le tacrolimus;
  • le tamoxifène;
  • le télaprévir;
  • la tétrabénazine;
  • les théophyllines (par ex. l'aminophylline, l'oxtriphylline, la théophylline);
  • la tizanidine;
  • la trazodone;
  • le triméthoprime;
  • le vaccin antituberculeux BCG;
  • le vaccin contre la typhoïde;
  • le vardénafil;
  • la varénicline;
  • la venlafaxine;
  • le vérapamil;
  • la vinblastine;
  • la warfarine;
  • le zinc.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments ;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre ;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux ;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D'autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l’exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.