0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

English
 

Lexique des médicaments

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

La fluvoxamine appartient à la classe des médicaments appelés inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS). Elle s'utilise pour soigner la dépression et le trouble obsessionnel compulsif (TOC). Elle réduit l'anxiété et les pensées désagréables associées aux TOC et améliore l'humeur en traitant la dépression.

On pense que le mode d'action des inhibiteurs du recaptage de la sérotonine consiste à accroître la concentration de sérotonine, un neurotransmetteur présent dans le cerveau. Bien que les effets bénéfiques du médicament puissent apparaître quelques semaines après le début du traitement, il peut s'écouler plusieurs semaines avant que son efficacité atteigne son seuil maximal.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose de fluvoxamine recommandée pour adultes varie entre 50 mg et 300 mg, selon les circonstances. On utilise habituellement une faible dose de fluvoxamine (par ex. 50 mg) pour commencer le traitement et on augmente celle-ci tous les quelques jours selon la tolérance du patient jusqu’à l’obtention de la dose optimale.

Des doses pouvant atteindre 150 mg sont prises 1 fois par jour à l'heure du coucher. Les doses excédant 150 mg sont fractionnées en deux prises par jour, et 150 mg sont alors pris au coucher.

Les comprimés s'avalent entiers avec de l'eau, sans mâcher.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est important d'utiliser ce médicament conformément aux indications de votre médecin. Si vous oubliez une dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Conservez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

50 mg
Chaque comprimé rond, sécable, blanc, pelliculé, marqué « 291 » deux fois d'un côté et portant un « S » stylisé sur l'autre, contient 50 mg de maléate de fluvoxamine. Ingrédients non médicinaux : amidon de maïs, amidon prégélatinisé, dioxyde de titane, mannitol, hydroxypropylméthylcellulose, polyéthylèneglycol, silice anhydre colloïdale, stéarylfumarate de sodium et talc. Ce médicament ne contient pas de gluten, de lactose, de métabisulfite de sodium ni de tartrazine.

100 mg
Chaque comprimé ovale, sécable, blanc, pelliculé, marqué « 313 » deux fois d'un côté et portant un « S » stylisé sur l'autre, contient 100 mg de maléate de fluvoxamine. Ingrédients non médicinaux : amidon de maïs, amidon prégélatinisé, dioxyde de titane, mannitol, hypromellose, polyéthylèneglycol, silice anhydre colloïdale, stéarylfumarate de sodium et talc. Ce médicament ne contient pas de gluten, de lactose, de métabisulfite de sodium ni de tartrazine.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • une allergie à la fluvoxamine ou à l'un des ingrédients du médicament;
  • la prise de la thioridazine, de la tizanidine, du pimozide ou de l'un des médicaments suivants qui ne sont plus disponibles au Canada : le cisapride, la terfénadine, l'astémizole, le ramelteon ou la mésoridazine;
  • la prise d'un inhibiteur de la MAO (par ex. la tranylcypromine, la phénelzine, le linézolide) au cours des 14 derniers jours.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • un assoupissement;
  • une constipation;
  • une baisse de l'appétit;
  • une diarrhée;
  • des étourdissements;
  • des maux de tête;
  • de la nausée;
  • une sécheresse de la bouche;
  • une sensation de mouvement constant (de soi ou autour de soi);
  • une sudation accrue;
  • des tremblements;
  • des troubles du sommeil;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • l'anxiété;
  • de la difficulté à uriner.
  • un changement dans la capacité ou le désir sexuel;
  • un état de nervosité;
  • des hallucinations (par ex. l’illusion d’entendre ou de voir quelque chose qui n’existe pas réellement);
  • des modifications du comportement, de l'humeur ou de l'état mental;
  • des mouvements corporels incontrôlables;
  • des mouvements corporels ou faciaux incomplets, subits ou inhabituels;
  • des signes d’un désordre de la coagulation (par ex. un saignement du nez inaccoutumé, des ecchymoses, du sang dans l'urine, une toux avec expectoration sanglante, un saignement des gencives, des coupures qui n'arrêtent pas de saigner);
  • des signes de troubles hépatiques (par ex. de la nausée, des vomissements, de la diarrhée, une perte de l'appétit, une perte de poids, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine sombre, des selles claires);
  • des symptômes attribuables à une baisse du taux de sucre sanguin (par ex. des sueurs froides, une pâleur et une fraîcheur de la peau, des maux de tête, une accélération des battements cardiaques, de la faiblesse);
  • des symptômes évocateurs d'un faible taux de sodium dans le sang (par ex. de la lassitude, de la faiblesse, une confusion mentale s'accompagnant d'un endolorissement et d'une raideur musculaire ou d'une difficulté de coordonner les mouvements des différents groupes musculaires);
  • des symptômes de glaucome (par ex. une vision trouble, un halo de couleurs vives autour des sources de lumière, des yeux rouges, une pression accrue dans les yeux, une douleur ou une sensation désagréable dans les yeux);
  • des symptômes d'un taux de sucre sanguin élevé (par ex. des émissions de l'urine fréquentes, une soif accrue, un appétit excessif, une perte de poids inexpliquée, des plaies qui cicatrisent mal, des infections, une haleine fruitée).

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des crises convulsives;
  • des pensées relatives au suicide ou à l’ou automutilation;
  • des signes d’une réaction allergique importante (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, des nausées et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge);
  • des signes de saignements de l'estomac (par ex. des selles sanglantes, noirâtres ou goudronneuses, des expectorations sanglantes, des vomissements de sang ou d'une matière qui ressemble à du marc de café);
  • des symptômes du syndrome sérotoninergique, notamment :
    • une diarrhée;
    • une fièvre;
    • une sudation accrue;
    • des modifications de l'humeur ou du comportement;
    • des réflexes exagérés;
    • des battements de cœur accélérés;
    • l'agitation;
    • des frissonnements ou des tremblements.

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Saignement : la fluvoxamine, comme les autres médicaments de la classe des ISRS, peut augmenter le risque de saignement, en particulier si on prend également de l’AAS (acide acétylsalicylique) ou d’autres médicaments qui agissent sur la coagulation sanguine. Si vous remarquez des signes de saignement, comme des saignements de nez fréquents, des ecchymoses inexpliquées, ou des selles noirâtres et goudronneuses, signalez-le à votre médecin au plus tôt. Votre médecin demandera des analyses de sang régulières pour s'assurer que tout problème potentiel soit détecté de manière précoce.

Os : la fluvoxamine, comme les autres médicaments de la classe des ISRS, peut augmenter le risque de fractures, en particulier pour les personnes âgées, les personnes atteintes d’ostéoporose et celles qui possèdent d’autre facteurs de risque importants prédisposant aux fractures. Assurez-vous d’éviter les chutes, en particulier si vous êtes étourdi ou si vous subissez une baisse de votre pression artérielle. Il se peut que votre médecin fasse un suivi de l’état de votre système osseux pendant que vous prendrez ce médicament.

Modification du taux de sucre sanguin : des cas de modification du taux de sucre sanguin ont été signalés en début de traitement par la fluvoxamine, que la personne soit atteinte de diabète ou non. Il se pourrait que les personnes atteintes de diabète aient à vérifier leur taux de sucre sanguin plus souvent durant la prise de ce médicament.

Si vous êtes atteint de diabète ou si vous êtes prédisposé au diabète, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Somnolence ou vigilance réduite : le traitement par la fluvoxamine peut entraîner une sédation. Évitez les activités qui nécessitent de la vigilance, du jugement et de la coordination physique (comme la conduite d’une automobile ou les tâches dangereuses) jusqu’à ce que vous ayez établi comment la fluvoxamine agit sur vous.

Glaucome : l’utilisation de ce médicament peut accentuer les symptômes du glaucome (augmentation de la pression intraoculaire). Si vous êtes atteint de glaucome, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique. Pendant que vous prenez ce médicament, signalez tout changement de votre vision à votre médecin dès que possible.

Crises épileptiques : on a occasionnellement signalé l’incidence de convulsions lors de la prise de fluvoxamine. Si vous avez des antécédents d’épilepsie ou d’affections médicales qui augmentent le risque de convulsions, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Syndrome sérotoninergique : de graves réactions sont susceptibles de se produire lorsque l’utilisation de la fluvoxamine est combinée à celle d’autres médicaments qui agissent sur la sérotonine, comme les antidépresseurs tricycliques et certains médicaments servant à traiter les migraines. Par conséquent, il faut éviter de telles associations de médicaments. Les symptômes d’une réaction sont, entre autres, une rigidité et des spasmes musculaires, une difficulté à bouger, une altération de l’état mental - y compris un délire et de l’agitation. Le coma et la mort pourraient également se produire.

Si vous prenez des antidépresseurs, discuter avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Arrêt du médicament : l'arrêt soudain de ce médicament pourrait entraîner des effets secondaires comme des étourdissements, des rêves anormaux, de la confusion, une sensation de brûlure, de fourmillement ou de picotement sur la peau, des difficultés de concentration, de la fatigue, de l'anxiété ou de l'agitation, un secouement, de la nausée ou des vomissements ou de la sudation. Si vous songez à cesser de prendre le médicament, consultez d'abord votre médecin.

Comportement suicidaire ou agité : les adultes et les enfants qui emploient ce médicament peuvent ressentir de l'agitation (de l'impatience, de l'anxiété, de l'agressivité, des émotions fortes et avoir le sentiment de ne pas être eux-mêmes), ou ils peuvent vouloir se faire du mal ou faire du mal à quelqu'un. Ces symptômes peuvent apparaître au cours des premières semaines du traitement. Si vous ressentez ces effets secondaires ou s'il vous semble qu'ils touchent un membre de votre famille qui emploie ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement. Pendant que vous prenez ce médicament, votre médecin doit vous suivre de près pour détecter des changements émotionnels et comportementaux.

Grossesse : on a signalé la possibilité d'effets secondaires pour les bébés des femmes qui avaient pris des médicaments de ce type pendant le dernier trimestre de leur grossesse (par ex. des problèmes respiratoires, des convulsions, des difficultés à se nourrir, des vomissements, de la nervosité, de l'irritabilité et des pleurs constants). Ce médicament ne devrait pas s'utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel. Si vous employez la fluvoxamine pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ni l'innocuité ni l'efficacité de ce médicament n'a été établie en ce qui concerne les enfants âgés de moins de 18 ans. Ce médicament peut engendrer des modifications comportementales et émotionnelles, comme des pensées et un comportement suicidaires parmi les enfants et les adolescents qui appartiennent à ce groupe d'âge.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre la fluvoxamine et l'un des agents ci-après :

  • l'acétate d'abiratérone;
  • l'acide acétylsalicylique (AAS);
  • les acides gras oméga-3;
  • les alcaloïdes de l'ergot de seigle (par ex. l'ergotamine, la dihydroergotamine);
  • l'alcool;
  • l'amiodarone;
  • l'amlodipine;
  • les amphétamines (par ex. la dextroamphétamine, la lisdexamfétamine);
  • les anesthésiques généraux (les médicaments utilisés pour provoquer un sommeil profond avant une intervention chirurgicale);
  • les antagonistes de la sérotonine (les médicaments anti-émétiques; par ex. le granisétron, l’ondansétron);
  • des antibiotiques de la famille des quinolones, (par ex. la ciprofloxacine, la norfloxacine, l'ofloxacine);
  • les antidépresseurs tricycliques (par ex. la désipramine, la nortriptyline);
  • les antidiabétiques (par ex. le chlorpropamide, le glipizide, le glyburide, l'insuline, la metformine, le natéglinide, la rosiglitazone);
  • les antihistaminiques (par ex. la cétirizine, la doxylamine, la diphenhydramine, l'hydroxyzine, la loratadine);
  • des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS (par ex. le diclofénac, l'ibuprofène, le naproxène);
  • les antipsychotiques (par ex. la chlorpromazine, la clozapine, l'halopéridol, l'olanzapine, la quétiapine, la rispéridone);
  • l'aripiprazole;
  • le baclofène;
  • les barbituriques (par ex. le butalbital, le pentobarbital, le phénobarbital);
  • les benzodiazépines (par ex. l'alprazolam, le diazépam, le lorazépam);
  • la bromocriptine;
  • le bupropion;
  • la buspirone;
  • le célécoxib;
  • la chloroquine;
  • le cilostazol;
  • le cincalacet;
  • le clopidogrel;
  • la cocaïne;
  • la cyclosporine;
  • le dabigatran;
  • la dacarbazine;
  • le déférasirox;
  • la delavirdine;
  • la desmopressine;
  • le dextrométhorphane;
  • le diltiazem;
  • le dipyridamole;
  • les diurétiques thiazidiques « pilules qui augmentent l'excrétion de l'urine » (par ex. l'hydrochlorothiazide, l'indapamide, la métolazone); les remplacements de la thyroïde (par ex. la thyroïde desséchée, la lévothyroxine);
  • la dofétilide;
  • l'éfavirenz;
  • la flutamide;
  • le gemfibrozil;
  • la glucosamine;
  • l'héparine;
  • les héparines de faible poids moléculaire (par ex. la daltéparine, l'énoxaparine, la tinzaparine);
  • l'hydrate de chloral;
  • l'ifosfamide;
  • les inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO; par ex. le moclobémide, la rasagiline, la sélégiline, la tranylcypromine);
  • les inhibiteurs de la protéase du VIH (par ex. l’atazanavir, l'indinavir, le ritonavir, le saquinavir);
  • les inhibiteurs de la tyrosine kinase (par ex. le bosutinib, le dasatinib, l’imatinib, le nilotinib);
  • les inhibiteurs non-nucléosidiques de la transcriptase inverse du VIH (INNTIs; par ex. la delavirdine, l'éfavirenz, l'étravirine, la névirapine);
  • les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS, par ex. le citalopram, la duloxétine, la fluoxétine, la paroxétine, la sertraline);
  • les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine-noradrénaline ou ISRN (par ex. la desvenlafaxine, la duloxétine, la venlafaxine);
  • le jus de pamplemousse;
  • le linézolide;
  • le lithium;
  • le lomitapide;
  • les médicaments antiépileptiques (par ex. la carbamazépine, le clobazam, le felbamate, le lévétiracétam, le phénobarbital, la phénytoïne, la primidone, le topiramate, l'acide valproïque, le zonisamide);
  • la mépéridine;
  • la méthadone;
  • le méthoxsalen;
  • la métoclopramide;
  • la métyrosine;
  • la mexilétine;
  • le millepertuis;
  • la mirtazapine;
  • le moclobémide;
  • les multivitamines; les relaxants musculaires (par ex. la cyclobenzaprine, le méthocarbamol, l'orphénadrine);
  • les narcotiques analgésiques (par ex. la codéine, le fentanyl, la morphine, l'oxycodone);
  • la nifédipine;
  • les œstrogènes (par ex. les œstrogènes conjugués, l'œstradiol, l'éthinylœstradiol);
  • l'olopatadine;
  • la pentoxifylline;
  • le pimozide;
  • la primaquine;
  • le propranolol;
  • la quinidine;
  • la quinine;
  • le ramelteon;
  • la rasagiline;
  • la rifampine;
  • le riluzole;
  • le rivaroxaban;
  • le roflumilast;
  • le ropinirole;
  • la scopolamine;
  • le tapentadol;
  • les théophyllines (par ex. l'aminophylline, l'oxtriphylline, la théophylline);
  • le ticagrélor;
  • la ticlopidine;
  • la tizanidine;
  • le tramadol;
  • la trazodone;
  • le triazolam;
  • les triptans (par ex. le sumatriptan, le rizatriptan);
  • le tryptophane;
  • l'urokinase;
  • la vitamine E;
  • la warfarine;
  • le zolpidem;
  • la zopiclone.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D’autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l’exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.