0
Votre liste d'achat

Total $0 Tx. Excl.

English
 

Lexique des médicaments

Comment ce médicament agit-il ? Quels sont ses effets ?

Le triméthoprime et le sulfaméthoxazole appartiennent tous deux à la classe de médicaments appelés antibiotiques. On utilise cette combinaison de médicaments pour traiter les infections causées par certaines bactéries. On l'utilise le plus souvent pour traiter les infections de la vessie, des oreilles, des sinus, de la peau, des intestins et des poumons. Elle agit en tuant les bactéries qui causent ces infections.

Ce médicament est disponible sous divers noms de marque ou sous différentes présentations, ou les deux. Une marque spécifique de ce médicament n'est peut-être pas offerte sous toutes les formes ni avoir été approuvée contre toutes les affections dont il est question ici. En outre, certaines formes de ce médicament pourraient ne pas être utilisées contre toutes les affections mentionnées dans cet article.

Il se pourrait que votre médecin ait suggéré ce médicament contre une affection qui ne figure pas dans cet article d'information sur les médicaments. Si vous n'en avez pas encore discuté avec votre médecin, ou si vous avez des doutes sur les raisons pour lesquelles vous prenez ce médicament, consultez-le. Ne cessez pas de prendre ce médicament sans avoir consulté votre médecin au préalable.

Ne donnez pas ce médicament à quiconque, même à quelqu'un qui souffre des mêmes symptômes que les vôtres. Ce médicament pourrait nuire aux personnes pour lesquelles il n'a pas été prescrit.

Comment doit-on employer ce médicament ?

La dose habituellement recommandée de triméthoprime - sulfaméthoxazole pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans est de 2 comprimés de dose régulière ou un comprimé de double dose pris deux fois par jour le matin et le soir, avec ou sans nourriture. L’ingestion de nourriture avec le médicament permet de réduire le risque de dérangement d’estomac.

Les doses pour les enfants varient selon l’âge et sont habituellement données sous forme liquide. Utilisez une seringue orale pour mesurer chaque dose, car vous obtiendrez une mesure plus juste qu'avec des cuillerées à thé de ménage. Prenez ce médicament avec un plein verre d’eau de 8 onces (225 mL). Buvez plusieurs verres d’eau supplémentaires chaque jour, à moins d’autre indication de la part de votre médecin.

Plusieurs facteurs peuvent entrer en ligne de compte pour déterminer la dose dont une personne a besoin : son poids, son état de santé et la prise d'autres médicaments. Si votre médecin a recommandé une dose autre que celles indiquées ici, ne modifiez pas la manière de prendre le médicament sans le consulter au préalable.

Il est très important que ce médicament soit pris conformément aux indications de votre médecin. Terminez ce médicament, même si vous commencez à vous sentir mieux. Si vous oubliez une dose, prenez le médicament dès que vous constatez l'omission et reprenez la suite du traitement aussitôt que possible. S'il est presque temps de votre prochaine dose, ne vous souciez pas de la dose omise et reprenez le schéma posologique usuel. N'utilisez pas une double dose pour compenser l'omission d'une dose. Si vous hésitez sur la conduite à tenir après avoir omis une dose, demandez conseil à votre médecin ou à un pharmacien.

Entreposez ce médicament à la température ambiante, à l'abri de la lumière et de l'humidité et gardez-le hors de la portée des enfants.

Ne jetez pas de médicaments dans les eaux usées (par ex. pas dans l'évier ni dans la cuvette des cabinets) ni avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien comment vous débarrasser des médicaments inutilisés ou périmés.

Sous quelles formes ce médicament se présente-t-il ?

Chaque comprimé blanc en forme de capsule, sécable sur une face et lisse sur l'autre, contient 800 mg de sulfaméthoxazole USP et 160 mg de triméthoprime USP. Ingrédients non médicinaux : méthylcellulose, croscarmellose sodique, stéarate de magnésium et dioxyde de silice colloïdale.

Dans quels cas ce médicament est-il déconseillé ?

Abstenez-vous d'employer ce médicament dans les circonstances ci-après :

  • l'allaitement maternel;
  • une allergie au triméthoprime, au sulfaméthoxazole ou à l'un des ingrédients du médicament.
  • une allergie aux médicaments qui contiennent des sulfonamides;
  • certains types de maladie du foie;
  • une femme enceinte (sauf si le médecin juge que les avantages sont plus importants que les risques);
  • la présence de certains types de désordres sanguins;
  • une réduction importante de la fonction rénale.

Ne donnez pas ce médicament à des enfants de moins de 2 mois.

Quels sont les effets secondaires possibles de ce médicament ?

Beaucoup de médicaments peuvent provoquer des effets secondaires. Un effet secondaire est une réponse indésirable à un médicament lorsqu'il est pris à des doses normales. Il peut être léger ou grave, temporaire ou permanent.

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes qui prennent ce médicament. Si les effets secondaires vous inquiètent, discutez des risques et des bienfaits de ce médicament avec votre médecin.

Au moins 1 % des personnes prenant ce médicament ont signalé les effets secondaires ci-après. Un grand nombre de ces effets secondaires peuvent être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d'eux-mêmes avec le temps.

Consultez votre médecin si vous ressentez ces effets secondaires et s'ils sont graves ou gênants. Votre pharmacien pourrait être en mesure de vous donner des conseils sur la conduite à tenir si ces effets secondaires apparaissaient :

  • une diarrhée;
  • des étourdissements;
  • des lésions dans la bouche;
  • des maux de tête;
  • de la nausée;
  • une perte d'appétit;
  • des vomissements.

La plupart des effets secondaires figurant ci-après ne surviennent pas très souvent, mais ils pourraient cependant engendrer de graves problèmes si vous ne recevez pas des soins médicaux.

Renseignez-vous auprès de votre médecin au plus tôt si l'un des effets secondaires ci-après se manifeste :

  • une sensibilité accrue de la peau à la lumière du soleil;

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • des battements du cœur irréguliers;
  • une démangeaison;
  • des douleurs musculaires et articulaires;
  • une éruption cutanée;
  • une fatigue ou une faiblesse inaccoutumée;
  • des plaques blanches dans la bouche ou sur la langue;
  • des saignements ou des ecchymoses (bleus) inhabituels;
  • les signes d'atteintes rénales (par ex. des émissions d'urine plus rares, de la nausée, des vomissements, une enflure des pieds et des chevilles);
  • des signes attribuables à une baisse anormale du taux de potassium dans le corps (par ex. une fatigue musculaire, de la faiblesse, de la difficulté à bouger, des anomalies du rythme cardiaque, de la nausée);
  • des signes de troubles hépatiques (par ex. de la nausée, des vomissements, de la diarrhée, une perte de l'appétit, une perte de poids, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine sombre, des selles claires);
  • une toux.

Cessez de prendre le médicament et sollicitez immédiatement des soins médicaux s'il se produit une réponse comme :

  • la coloration bleuâtre des ongles, des lèvres ou de la peau;
  • des convulsions;
  • la dépression;
  • une diarrhée (liquide et aiguë, parfois sanglante);
  • un essoufflement;
  • des hallucinations;
  • des signes d'une grave réaction cutanée (comme des cloques, une desquamation, une éruption cutanée recouvrant une grande région du corps, une éruption cutanée qui s'étend rapidement ou une éruption cutanée accompagnée d'une fièvre ou d'une gêne);
  • des signes d’une méningite qui n’est pas d’origine infectieuse (par ex. des maux de tête caractérisés par une douleur intense ou battante, et s’accompagnant d’une raideur du cou ou du dos);
  • des signes d’une réaction allergique importante (par ex. des crampes abdominales, une difficulté respiratoire, des nausées et des vomissements, ou une boursouflure du visage et une enflure de la gorge).

Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires autres que ceux énumérés. Consultez votre médecin si vous remarquez un symptôme qui vous inquiète pendant que vous employez ce médicament.

Existe-t-il d'autres précautions d'emploi ou mises en garde ?

Avant d'employer un médicament, ne manquez pas d'informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé. Les femmes devraient mentionner si elles sont enceintes ou si elles allaitent. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.

Affections médicales : si vous êtes atteint de lésions au foie ou au rein, d’obstruction urinaire, de désordres sanguins, d’allergies ou d’asthme bronchique, discutez avec votre médecin des avantages et des risques associés à l’utilisation de ce médicament.

L’apparition de symptômes comme une éruption cutanée, un mal de gorge, de la fièvre, de la pâleur, des difficultés respiratoires ou de la jaunisse (jaunissement des yeux ou de la peau) peut être une indication de réactions rares, mais importantes. Si vous constatez l’apparition de ces symptômes après le début de la prise de ce médicament, communiquez immédiatement avec votre médecin.

Autres infections : l’utilisation prolongée ou répétée d’antibiotiques peut occasionnellement provoquer la prolifération des micro-organismes qui ne sont pas tués par l’antibiotique. Cela peut causer l’apparition d’affections comme certaines infections à levures. Si vous remarquez de nouveaux symptômes attribuables à une infection ou si vous constatez que l’infection ne s’améliore pas malgré l’utilisation appropriée de ce médicament, communiquez avec votre médecin.

Diarrhée liée aux antibiotiques : comme tout antibiotique, la combinaison sulfaméthoxazole - triméthoprime peut causer un type de diarrhée aiguë associé à une affection appelée colite pseudo-membraneuse. Si vous subissez une diarrhée importante pendant que vous prenez ce médicament (ou au cours des quelques semaines qui suivent la prise du médicament), communiquez avec votre médecin.

Éruption cutanée : l'utilisation de la combinaison triméthoprime - sulfaméthoxazole peut provoquer une éruption cutanée ou des démangeaisons parfois accompagnées d’éruption cutanée. Il arrive, rarement, que les personnes qui prennent de médicament subissent une réaction cutanée importante susceptible de menacer la vie. Si vous remarquez la détérioration d’une éruption cutanée ou si l’une d’entre elles se transforme en ampoules, en plaies sur les lèvres ou les yeux ou si cette éruption recouvre une grande surface de votre corps, communiquez immédiatement avec votre médecin.

Fonction rénale : les maladies rénales ou la diminution de la fonction rénale peuvent causer l’accumulation de ce médicament dans le corps, ce qui provoque des effets secondaires. La combinaison triméthoprime – sulfaméthoxazole peut également provoquer une réduction de la fonction rénale. Si votre fonction rénale est réduite ou si vous êtes atteint d’une maladie rénale, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l'influence de votre affection sur l'administration et l'efficacité de ce médicament, et de la pertinence d'une surveillance médicale spécifique.

Sensibilité à la lumière du soleil : la prise de ce médicament peut augmenter la sensibilité de la peau à la lumière du soleil, ce qui augmente le risque de coup de soleil. Si vous remarquez une éruption cutanée ou une desquamation inhabituelle, communiquez immédiatement avec votre médecin.

Somnolence ou vigilance réduite : l’utilisation de la combinaison triméthoprime - sulfaméthoxazole peut provoquer des étourdissements. Avant d’entreprendre des activités possiblement dangereuses comme la conduite d’un véhicule ou la manœuvre de machinerie, établissez si ce médicament agit ainsi sur vous.

Grossesse : ce médicament ne doit pas être utilisé pendant la grossesse à moins que votre médecin juge que ses avantages sont plus importants que les risques qui lui sont associés. Les femmes enceintes qui prennent ce médicament doivent envisager de prendre des suppléments d’acide folique.

Allaitement : le triméthoprime et le sulfaméthoxazole sont tous deux transmis dans le lait maternel. Si vous employez ce médicament pendant que vous allaitez, votre bébé pourrait en ressentir les effets. Consultez votre médecin pour savoir si vous devriez continuer l'allaitement.

Enfants : ce médicament n'est pas recommandé pour les enfants ayant moins de 2 mois.

Aînés : les personnes âgées peuvent courir un risque accru de subir des réactions indésirables à la prise de ce médicament. Il pourrait s’avérer nécessaire de donner des doses plus faibles.

D'autres agents peuvent-ils interagir avec ce médicament ?

Il pourrait se produire une interaction entre l'association sulfaméthoxazole - triméthoprime et l'un des médicaments ci-après :

  • l'acide fénofibrique;
  • l'alfuzosine;
  • l'amantadine;
  • l'amiodarone;
  • l'anagrélide;
  • les antibiotiques de la classe des sulfonamides (« sulfas » le sulfisoxazole, le la sulfadiazine);
  • des antibiotiques de la famille des quinolones, (par ex. la ciprofloxacine, la norfloxacine, l'ofloxacine);
  • les antidiabétiques (par ex. le chlorpropamide, le glipizide, le glyburide, la metformine, le natéglinide, la rosiglitazone); 
  • les antiémétiques (par ex. le granisétron, l'ondansétron);
  • les antifongiques dont le nom se termine en « azole » (par ex. l'itraconazole, le kétoconazole, le voriconazole);
  • les antipsychotiques (par ex. la chlorpromazine, la fluphénazine, l'halopéridol, le pimozide, la quétiapine, la rispéridone);
  • l'aprépitant;
  • l'azathioprine;
  • les barbituriques (par ex. le butalbital, le pentobarbital, le phénobarbital);
  • le BCG;
  • les bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine (par ex. le candésartan, l'irbésartan, le losartan);
  • le bosentan;
  • la carbamazépine;
  • le carvédilol;
  • le célécoxib;
  • le chardon-Marie;
  • le chlorpropamide;
  • le cisapride;
  • le citalopram;
  • la cyclosporine;
  • la dapsone;
  • le déférasirox;
  • la dexaméthasone;
  • la digoxine;
  • le disopyramide;
  • la dofétilide;
  • le dompéridone;
  • la dronédarone;
  • l'enzalutamide;
  • l'éplérénone;
  • le fingolimod;
  • la flécaïnide;
  • le fluorouracile;
  • la fluoxétine;
  • la fluvastatine;
  • le gemfibrozil;
  • les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine ou IECA (le captopril, l'énalapril, le ramipril);
  • les inhibiteurs non-nucléosidiques de la transcriptase inverse du VIH (INNTIs; par ex. la delavirdine, l'éfavirenz, l'étravirine, la névirapine);
  • la lamivudine;
  • le léflunomide;
  • la leucovorine;
  • la mercaptopurine;
  • la mestranol;
  • la metformine;
  • la metformine;
  • le méthotrexate;
  • le millepertuis;
  • le montélukast;
  • la nicardipine;
  • le nilotinib;
  • l'oméprazole;
  • l'oxcarbazépine;
  • le peginterféron alfa-2b;
  • la phénytoïne;
  • le piroxicam;
  • la primidone;
  • la procaïnamide;
  • la quinidine;
  • la quinine;
  • la rifabutine;
  • la rifampine;
  • la romidepsine;
  • la spironolactone;
  • le tamoxifène;
  • la tétrabénazine;
  • le ticagrélor;
  • la trazodone;
  • la varénicline;
  • la warfarine.
  • le zafirlukast.

Si vous prenez l'un de ces médicaments, consultez votre médecin ou un pharmacien. Dans votre cas, votre médecin pourrait vous demander de :

  • cesser la prise de l'un des médicaments;
  • remplacer l'un des médicaments par un autre;
  • modifier la manière dont vous prenez l'un des médicaments, ou les deux;
  • ne rien changer du tout.

L'interférence d'un médicament avec un autre n'entraîne pas toujours l'interruption de la prise de l'un d'eux. Demandez à votre médecin quelle est la conduite à tenir en cas d'interactions médicamenteuses.

D’autres médicaments que ceux énumérés précédemment peuvent interagir avec ce médicament. Signalez à votre médecin tout ce que vous prenez, qu'il s'agisse de médicaments sur ordonnance ou en vente libre et de remèdes à base de plantes médicinales. N'oubliez pas de mentionner tout supplément que vous absorbez. Si vous consommez de la caféine, de l'alcool, de la nicotine ou des drogues illicites, vous devriez en avertir votre médecin prescripteur puisque ces substances peuvent modifier l'action de nombreux médicaments.

Les pharmaciens sont les seuls responsables de l’exercice de la pharmacie. Les services en pharmacie présentés sur cette page vous sont offerts par les pharmaciens propriétaires affiliés à Uniprix.